Retour à Terminale Spécialité

Partie 1 : Génétique et évolution

Chapitre 1 : l’origine du génotype des individus

I. La conservation des génomes : stabilité génétique et évolution clonale Les différentes cellules produites par des mitoses successives à partir d’une cellule mère constituent un clone cellulaire qui peut être formé de cellules adhérentes entre elles formant un tissu solide (intestin, peau …) ou de cellules séparées (globules rouges, globules blancs, bactéries ….). Les …

Chapitre 2 : la complexification des génomes

I. Les transferts horizontaux de gènes enrichissent les génomes La reproduction sexuée assure le transfert vertical de gènes, c’est-à-dire entre générations. Il existe cependant des transferts de gènes qualifiés d’horizontaux car ils se réalisent entre individus non apparentés, pouvant même appartenir à des espèces différentes. Le caractère universel de l’ADN permet ces échanges et rend …

Chapitre 3 : l’évolution des génomes à l’échelle des populations

I. Le modèle théorique de Hardy-Weinberg (HW) Ce modèle s’appuie sur une population théorique d’organismes diploïdes ayant plusieurs caractéristiques : population à effectif infini, non soumise à des migrations (pas d’arrivée d’individus extérieurs, ni de départ d’une fraction de la population), population non soumise à la sélection naturelle ou à la dérive génétique, pas de mutation …

Chapitre 4 : la diversité non génétique des êtres vivants

La diversification des phénotypes est essentiellement associée à des mécanismes génétiques qui se produisent au cours de la reproduction sexuée (brassages au cours de la formation des gamètes et de la fécondation) ou à l’occasion de transferts de gènes par exemple. En dehors de ces processus génétiques, d’autres mécanismes participent à diversifier le phénotype des …