Mai 03

Décès de Marthe Gautier, découvreuse de la trisomie 21

Il y a juste soixante ans, une équipe française découvrait l’anomalie génétique à l’origine de la trisomie 21. Une avancée réalisée grâce aux travaux d’une jeune médecin étrangement oubliée : Marthe Gautier. Elle vient de disparaître, le samedi 30 avril, à l’âge de 96 ans. Pour le magazine La Recherche, elle avait livré en 2009 son témoignage de cette aventure hors du commun. La Recherche

Cette aventure est une parfaite illustration de l’Effet Matilda, phénomène qui veut que les femmes de science ne bénéficient que très peu des retombées de leurs découvertes, et ce au profit des hommes. Marthe Gautier aura ses mots «  je suis consciente de ce qui se dessine sournoisement, mais n’ai pas assez l’expérience ni d’autorité dans ce milieu médical dont je n’ai pas encore compris les mécanismes pour savoir comment m’y confronter. Trop jeune, je ne connais pas les règles du jeu. Tenue à l’écart, je ne sais pourquoi l’on ne publie pas tout de suite. Je n’ai compris que plus tard que J.L., inquiet et n’ayant pas l’expérience des cultures, craignait un artéfact qui aurait brisé sa carrière – jusque-là assez peu brillante – mais qui, si les résultats étaient avérés, s’annonçait soudain géniale« .

France Culture

Médecine Sciences