↑ Retour à Classique

Mstislav Leopoldovitch Rostropovitch (Мстислав Леопольдович Ростропович)

1

 

 

 

 

 

Mstislav Leopoldovitch Rostropovitch  (Мстислав Леопольдович Ростропович) le plus grand violoncelliste du XX° siècle, est né le 27 mars 1927 à Bakou et est mort le 27 avril 2007 à Moscou.

Né d’une mère russe et d’un père issu de la noblesse polono-biélorusse, il commence le piano à l’âge de 4 ans avec sa mère , puis le violoncelle à 10 ans avec son père.
A son premier concert en soliste en 1940 il interpréta le 1er concerto de Camille Saint-Saëns ( grand concerto de répertoire ) il est âgé de 13 ans.

A 16 ans il entre au conservatoire de Moscou ou il étude la composition, la direction d’orchestre, le piano et le violoncelle. Parmi ses professeurs on compte Dmitri Chostakovitch et Sergueï Prokofiev ( 2 grands compositeurs).

En 1947 , 1949 il obtient les Premier Prix aux concours internationaux de Prague et Budapest.

En 1950 âgé alors de 23 ans il se voit remettre des mains de Joseph Staline (Иосиф Сталин) , la plus haute distinction civile a cette époque; le prix Staline. Déjà très connu à l’époque en tant que soliste il enseigne aussi au conservatoire de Leningrad et au conservatoire de Moscou .

4En 1955 il se marie avec Galina Vichnevskaïa (Гали́на Па́вловна Вишне́вская) une soprano du Bolchoï.

Sa carrière internationale débute en 1963 au conservatoire de Liège et en 1964 a un concert donné en Allemagne Fédérale. A partir de la , il fait plusieurs tournées à l’Ouest où il travaille avec de grands compositeurs (comme Benjamin Britten) qui composent pour lui. En 1967, il dirige Eugène Onéguine ( opéra de Tchaïkovski ) qui lui donne le goût de la direction et de l’Opéra.

Adepte de la liberté d’expression, de l’art sans frontière et des valeurs démocratiques, Rostropovitch n’est pas très bien vu du régime de Léonid Ilitch Brejnev ( Леони́д Ильи́ч Бре́жнев – secrétaire général du parti communiste de l’Union Soviétique et principal dirigeant de L’URSS). Ami avec Alexandre Issaïevitch Soljenitsyne ( Александр Исаевич Солженицын – écrivain et dissident soviétique ) et allié d’opposants au régime il est exclu de plusieurs groupes de musique au début de1970 .

En 1974 sa femme , ses enfants et lui même obtiennent le droit de quitter l’URSS pour les Etats Unis . En 1978 il perd officiellement sa citoyenneté soviétique par Leonid Brejnev (Леони́д Ильи́ч Бре́жнев)  pour «actes portant systématiquement préjudice au prestige de l’Union soviétique ». Il devient apatride ( dépourvu de nationalité).

A Paris en 1977 est créé le concours de violoncelle «Rostropovitch» et dont il a présidé les jurys jusqu’à sa mort.

De 1977 a 1994 il dirige l’orchestre symphoniques national ( Washington ). Il est aussi le fondateur de plusieurs festivals (Aldeburgh , Rostropovitch Festival) et réalise de nombreux concerts et récitals et joue avec les plus grands musiciens de l’époque . Beaucoup de création pour lui de la part de Chostakovitch , Prokofiev, Britten,Messiaen ,Bernstein.

 

 

2 Le 11 novembre 1989 aux toutes premières heures de la chute du mur de Berlin , sa prestation d’un prelude de Bach assis sur une chaise devant un pan de mur, lui a valu d’être connu dans le monde entier.

Le 16 janvier 1990 signe le décret de réhabilitation de Rostropovitch. Il s’implique dès lors dans la vie de son pays, il est aussi partisan de Vladimir Poutine (Влади́мир Влади́мирович Пу́тин) , refusant les critiques de ce dernier au sujet de la liberté d’expression.

 

Rostropovitch était aussi Grand Officier de la Légion d’Honneur Française , Chevalier de l’Ordre de L’Empire Brittanique, membre de l’Académie des Arts et des Sciences des États-Unis, de l’Académie Royale de Suède, de l’Académie Royale de Grande-Bretagne.

Docteur de quarante universités parmi les plus prestigieuses du monde (Yale, Princeton, Harvard, Oxford, Cambridge ). En 1998 il devient Ambassadeur de bonne volonté pour l’UNESCO et soutient des projets éducatifs et culturels .
Avec sa femme, il crée la fondation Vishnevskaïa-Rostropovitch ( Вишне́вская- Ростропович).
Rostropovitch dont le but est de faire des activités et des projets sociaux, comme un programme de vaccination en Azerbaïdjan .

Il meurt d’un cancer à l’hôpital de Moscou le 27 avril 2007 agé de 80 ans, et quatre jours après le décès de son ami l’ex-président russe Boris Eltsine (Бори́с Никола́евич Е́льцин).

Son corps est exposé dans la Cathédrale du Christ sauveur pour recevoir des hommages. Apres une cérémonie eut lieu en la cathédrale en présence de nombreuses personnalités russes dont Vladimir Poutine, Naina Eltsina, le président de l’Azerbaïdjan et son épouse , la reine Sofia d’Espagne et la Première Dame de France Bernadette Chirac . Il a ensuite été enterré au même cimetière que Dmitri Chostakovitch ( Дмитрий Дмитриевич Шостакович) et Serguei Prokofiev (Сергей Сергеевич Прокофьев).

 

 

 

 

Ondine.L (2nde5)