↑ Retour à Classique

Модeст Петрович Мусоргский Modeste Petrovitch Moussorgski

Модeст Петрович Мусоргский Modeste Petrovitch Moussorgski

Sans titre 2

композитор Модeст Петрович Мусоргский родился 21 марта 1839 , его рогной город Karevo. Il est issu d’une famille de la dynastie des Riourik et décéde le 28 Mars 1881 à СанктПетербу́р. Ce génie de la musique est connu pour ses œuvres tels que L’Opéra « Boris Godounov »,  « Khovanchtchina » ou bien « Les Tableaux d’une Exposition ».

                   

       :

 

 

Son Enfance:

ENFANCE

Sa famille lui fait découvrir l’art musical dés son plus jeune âge, extrêmement doué il fera sa première représentation musicale à l’âge de 9 ans en interprétant au piano des œuvres de Franz Liszt, ses parents le feront entrer à l’âge de 13 ans dans les écoles militaires Pierre et Paul de  СанктПетербу́рг.Il fit la connaissance d’un pianiste virtuose Anton Herke avec qui il prendra des cours. Là est née sa passion pour la musique. A l’âge de 17 ans en 1856, il s’engage dans le régiment le plus prestigieux de la Garde Impériale : le régiment « Préobrajensky » (Преображенский)

Le Groupe des Cinq :

Groupe des cinq

 Alexandre Borodine  César Cui     Mili  Balakirev   Modeste Moussorgski    Nicolas Rimski-Korsakov 
Александр Порфирьевич Бородин Це́зарь Анто́нович Кюи́ Милий Алексеевич Бала́кирев Николай Андреевич Римский-Корсаков 

C’est en 1857 qu’il se fait soigner en tant qu’officier à l’hôpital militaire où il fera la rencontre d’Alexandre Borodine qui est lui aussi un passionné de musique et un compositeur acharné, s’en suivront des rencontres avec César Cui, Nicolas Rimsli-Korsakov et Mili Balakirev, ce dernier influença Moussorgski à quitter son régiment et à se consacrer totalement à la musique. Ils formèrent le Groupe des Cinq (Могучая кучка) fondé en 1861 par Mili Balakirev après l’abolition du sevrage. Ces compositeurs russes voulurent créer une musique typiquement russe voire noble, pour ce faire ils en font des Opéras, Ballets et musiques symphoniques.

Mais l’abolition du sevrage ruina sa famille, il travailla dans l’administration suite à sa pénurie d’argent, en plus de cela il perdit sa mère, il sombra alors dans l’alcoolisme, il lie des relations fortes avec ses amis compositeurs qui le sortent de cette déchéance. Il fit en 1867 sa première œuvre musicale qui resta inachevée l’Opéra : « Salammbô » qui est inspiré du roman de Gustave Flaubert.

Ses chefs-œuvres personnels :

CHEF DO EUVREEn 1868, le mélomane est enthousiaste, il s’inspire énormément et commence à écrire l’Opéra « Boris Godounov » (Бори́с Годуно́в), il donne à cet Opéra une musique populaire caractéristique russe ce qui se différencie des opéras italiens et allemands, l’histoire est inspirée de « Macbeth » une tragédie écrite par Shakespeare en 1606.
Il relate le règne de Boris Godounov  (1598 et 1605) qui a pris le pouvoir en tuant l’héritier légitime, un moine novice nommé Grigori va se faire passer pour le vrai héritier au trône pour sauver son pays du chaos en s’alliant avec la Princesse polonaise Marina à la tête d’une armée.
Cependant lors de l’achèvement de l’Opéra en 1874, ses amis César Cui et Alexandre Borodine vont critiquer cette œuvre mais le virtuose Franz Liszt va le complimenter ce qui réconforta Moussorgski.

 

 

 

 

Il va composer de nombreux œuvres telles que la Khovanchtchina entre 1872 et 1880 qui ne sera toujours pas jouée lors de sa mort.

 

tableau

Moussorgski va se lier d’amitié avec le peintre russe Viktor Hartmann (Виктор Александрович Гартман), il va alors composer une de ses œuvres majeures « Tableaux d’une exposition » en 1874 après la mort de son ami en 1873, il va s’inspirer de dix de ses œuvres et en fait des œuvres musicales au piano de grande beauté.

Il va réaliser cette œuvre avec un génie créatif. Il va suivre la progression des visiteurs de l’exposition du peintre, va exprimer les réactions des visiteurs et ce que dégage chacune des œuvres, les Tableaux sont liés par de courts mouvements nommés « Promenade » qui représentent les visiteurs qui se déplacent d’œuvre en œuvre.

 

Nombre de ces œuvres vont être achevées et « Tableaux d’une Exposition » va être orchestrée en 1922 par Maurice Ravel.

 

Extrait de « Tableaux d’une Exposition » : «La Grande  Porte de Kiev », Orchestre Philharmonique de Radio France

                                                   Габриэль Лагавардан 2°5