Mar 25

Vol MH17

Vol MH17 КАТАСТРОФА рейса малазийских авиалиний MH17

 

 

Le vol MH17 en partance de Amsterdam pour Kuala Lumpur, capitale Malaysienne, affrété par la compagnie Malaysia Airlines s’est écrasé à la frontière entre l’Ukraine et la Russie le 17 juillet 2014 dans la région de Донецк. C’était le deuxième accident en 5 mois pour la compagnie Malaysienne.

 

I Crise Ukrainienne

 

1902-ukraineguerrecivile

1)  Son histoire

Depuis les années 1990, les Etats-Unis financent des partis politiques pro-européens par le biais d’ONG (Fondation Carnegie). L’Ukraine doit faire face à de nombreux remboursements : de gaz naturel à la Russie par exemple. Владимир Путин, président de la Russie, annonce la suppression des douanes aux frontières ainsi que la baisse des prix du gaz et un prêt de 15 milliards de dollars à l’Ukraine sans motifs apparents. À cet instant, un peu moins de la moitié de la population est favorable à une adhésion à l’Union Européenne. Seulement, le gouvernement Ukrainien refusa de signer cet accord d’association avec l’Union européenne. Plus tard, des manifestations éclatent. Plusieurs présidents se succèdent et un nouveau gouvernement est mis en place. Le président Янукович est accusé de vendre son pays à la Russie en échange d’un poste de haut fonctionnaire en Russie. La Крым proclame pendant ces événements son indépendance en votant son rattachement à la Russie. D’autres provinces tentent de faire de même, notamment dans les provinces russophones comme celle du Донбасс. L’Ukraine a toujours été partagée entre deux pôles d’influence que sont l’union européenne et la Russie.

http://www.dailymotion.com/video/x1dltfd

2)  Guerre en Крым

La Крым est indépendante. Fin février 2014, la Russie engage des manœuvres militaires contre la Крым sous prétexte « de mettre à l’épreuve ses capacités d’actions ». En effet la Russie possède des bases militaires à Севастополь en Крым. L’aéroport de Симферополь est pris par des centaines d’hommes en armes et cagoulés qui ne peuvent être identifiés : des pro-russes ou l’armée russe de même pour celui de Севастополь. La Крым n’est alors plus desservie par avion. Le gouvernement Ukrainien vit ceci comme une invasion faisant voter quelques jours plus tard une résolution visant à faire respecter à la Russie le Mémorandum de Будапеcт :

1.Respecter l’indépendance et de la souveraineté ukrainienne dans ses frontières actuelles.

2.S’abstenir de toute menace ou usage de la force contre l’Ukraine.

3.S’abstenir d’utiliser la pression économique sur l’Ukraine en vue d’influencer sa politique.

4.Demander l’aval du conseil de sécurité des Nations unies si des armes nucléaires sont utilisées contre l’Ukraine.

5.S’abstenir d’utiliser des armes nucléaires contre l’Ukraine.

Début Mars, le gouvernement de Крым appelle la Russie à intervenir Militairement car des hommes en armes non identifiés, encore une fois, auraient attaqué le ministère de l’intérieur en Крым. L’armée est envoyée avec l’autorisation du Conseil de la Fédération. Montage politique ou réalité ? De plus des milliers de soldats russes lourdement armés, munis de tanks et de missiles sont placés à la frontière : intimidation ?

0103-UKRAINE-R

3)  Situation dans le reste de l’Ukraine

De fin février à fin mai 2014, Олександр Турчинов est nommé président par intérim. Plusieurs résidences de hauts fonctionnaires seront nationalisées comme celle du président déchu Янукович. L’Ukraine se referme sur elle-même. Face aux pressions implicites de la Russie, plusieurs langues régionales sont supprimées dont le Russe et le Roumain : les cours, les documents officiels, les signalisation doivent être établis uniquement en Ukrainien. Un conseil entre les Etats-Unis, l’union-Européenne et la Russie a même lieu à Genève. La Russie est menacée de sanctions par les Etats-Unis. C’est une escalade permanente.

TOPSHOTS-UKRAINE-RUSSIA-CRISIS-POLITICS

II Le crash

1)  Déroulements

L’avion de la compagnie Malaysienne, après son décollage, décide de ne pas appliquer le plan de vol des trajets précédent visant à éviter la zone de conflit. Le vol MH17 passe alors juste au dessus de la région de Донецк. Dans l’après midi, l’appareil perd tout contact radio non loin de la frontière avec la Russie. Des débris sont retrouvés sur un rayon de 10km indiquant que l’avion s’est disloqué à haute altitude. L’avion transportait près de 300 passagers. Parmi ces derniers, des experts de lutte contre le sida.

2)  Enquête, point de vu des russes et des occidentaux, accusations mutuelles avec explications.

Après enquête, la balistique judiciaire révèle que des trous bien précis, notamment sur la partie supérieure du cockpit ont été révélé. Il ne peut alors s’agir que d’une ogive à fragmentation explosant à proximité de sa cible. Or ce type de missile est particulièrement utilisé par l’armée Russe et Ukrainienne. Les deux coupables principaux sont définis.

Selon les occidentaux, l’armée russe serait à l’origine du crash de l’avion et non les séparatistes pro-russe car les lanceurs de missiles utilisés seraient bien trop compliqués à magner pour ceux-ci bien que quelques anciens militaire les aient rejoint.

Du point de vu du gouvernent russe, il subsiste trois solutions au crash : soit les missiles sol-air auraient été mis en mode automatique par les séparatistes pro-russe et détectant l’avion auraient tiré, bien que des lanceurs tel n’avaient pas à être en Ukraine, soit des avions Ukrainiens chargé d’abattre l’avion de Владимир Путин, ressemblant assez fortement à celui de la compagnie Malaysienne et passant à quelques minutes près aux horaires de ce dernier avec une trajectoire similaire auraient confondus les deux avions. Pour justifier leur argument une photo satellite montrant un avion militaire tirant sur un avion de ligne dans la région de Донецк a été dévoilée. Néanmoins, les missiles utilisés ne sont pas dotés d’une portée de plus de deux miles. Quelques jours après que cette information ne soit rendue publique, l’article du site Wikipédia russe sur ces missiles a été modifié par un Moscovite augmentant leur portée maximale à 10 000m. La photo satellite s’est révélée être un montage après études : logo de l’avion mal positionné, mauvais avions représentés…

2014-07-17T184929Z_1761342488_GM1EA7I07PX01_RTRMADP_3_UKRAINE-CRISIS-AIRPLANE_0

3) Récupération des corps

Pour ce qui est de la récupération des corps, de nombreuses questions subsistent, pourquoi les pro-russes les auraient-ils rapatriés dans des wagons réfrigérés à l’arrivée des enquêteurs ? Mesures d’hygiène ? Falsifications des preuves ?

III Conséquences annexes

Des cérémonies commémoratives sont organisés en Australie et aux Pays-Bas car représentant de la plupart des passagers. Lors de la conférence sur le sida à Melbourne des hommages sont rendus aux spécialistes morts dans le crash. De nombreuses plaintes sont aussi déposées par les avocats des victimes pour différentes raisons et pour des accusations variées recevant de l’argent pour « dommages et intérêts ». Enfin, les actions boursière de la compagnie malaysienne ont chuté tel qu’elles mettent en danger la vie de la société.

Finalement, ce crash aux explications plus étonnantes et trompeuses les unes que les autres, révèlent l’aspect protecteur de l’Ukraine face aux agressions. Mais aussi une division permanente entre un monde occidental et la Russie tout de même malhonnête dans ses procédures. À qui faire confiance ? Néanmoins, sans préjuger, avec toutes les sources fiables que nous ayons pu trouver pour notre article : toutes les preuves mènent à une faute russe.

DUFOUR Adrien et BODAR Pol 2nde8

Sources: France TV info; le point; le monde; Wikipedia; Time; l’Express; Sputniknews; 20 minutes

 

Laisser un commentaire