Retour à Raconte moi mon Histoire: la Grande Guerre 1914-1918

Lettre à un poilu (3)

Cher Papa,

J’ai bien lu ta lettre qui m’a été remise par Maman. J’ai entendu dire que la guerre était un véritable enfer avec ses horreurs, ses souffrances, ses tristesses. Nous prions tous les jours pour qu’il ne t’arrive rien.
Mais comment arrives-tu à vivre dans cet enfer ? Un camarade qui tombe à tes côtés, comment peux-tu vivre avec cette image ? Moi j’en serais incapable!! Je suis fier de toi, tu as le courage que je n’aurais peut-être jamais. Les coups de feu, les bruits de canon me feraient tellement peur que je ne pourrais pas bouger.
Nous, pour l’instant, on peut dire que tout se passe bien ; enfin non!! Tu nous manques beaucoup. Avec Maman, nous avons passé une semaine chez grand-père et grand-mère. J’en ai profité pour leur montrer que j’avais grandi depuis la dernière fois où nous y étions allés en famille. Tu m’as demandé sur ta lettre de te parler de mon école et figure toi que ça se passe très bien. Ma maîtresse m’a d’ailleurs félicité pour mon comportement, mon investissement dans mon travail en classe et la progression de mes notes. Tu vois j’ai écouté tes conseils. Je pense fort à toi. Ici, la vie est difficile ! On manque de nourriture. Il fait de plus en plus froid. Les gens paniquent à cause des rumeurs qui disent que les Allemands avancent de plus en plus dans les terres. J’ai peur ! Notre vie n’est pas plus difficile que la tienne !! Mais ne t’inquiète pas nous allons tenir pour toi.

Je t’embrasse et je t’aime fort. J’espère au plus profond de mon cœur te revoir un jour.
Robert
J.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*