Retour à Critiques de films

STAR 80

Genre : musical revival

Réalisé par Frédéric Forestier et Thomas Langmann, avec Richard Anconina, Patrick Timsit, et toutes les stars de cette glorieuse époque.

 Herbert George Wells en a rêvé, voici une véritable machine à remonter le temps ! L’histoire simplissime et tiendrait sur un timbre poste, mais quel plaisir, empreint de nostalgie de revivre cette grande époque où régnait l’insouciance, l’envie de faire la fête et s’éclater sur les dancefloors. Pas encore le sida, ni la crise, ni le chômage ! L’époque bénie de mes 20 ans ! En ce temps-là, je l’avoue, je portais des cols pelle à tarte, des pantalons pat’ d’eph’, rouflaquettes et chaussures à semelles plate-forme. Je n’étais pas Travolta, c’est sûr, mais j’adorais danser sur paris latino, Les démons de minuit, c’était de vraies Nuits de folie ! … Revivre l’émotion éprouvée à la vision du clip de sabrina : « Boys, boys, boys » Loana peut toujours sortir de sa piscine et aller se rhabiller ! C’était le temps où la musique était bonne, les Blues Brothers Jake et Elwood vous filaient une de ces patates (précipitez-vous sur leurs albums et matez-vous le film Blues Brothers !) la Jamaïque enflammait les pistes de danse (merci Monsieur Robert Nesta Marley). Gilbert nous emmenait sous les tropiques sous des sunlights « Rouge et noir » (j’ai toujours kiffé Jeanne Mas).

Chansons intemporelles que toutes générations confondues fredonnent et connaissent par cœur.

Le générique final, sous forme de karaoké est l’occasion pour les spectateurs de se lâcher et communier dans la musique, mais je regrette que cette soirée-là, le public soit resté trop timide. C’est un film bien sympathique, même s’il ne prétend rafler aucun Oscar.

J-M.S.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*