Chapitre 1 : Le fonctionnement de l’organisme lors d’un effort musculaire

Comment le corps réagit-il lors d’une activité physique ?

I. La réaction du corps à l’effort physique

Activité 1- modifications de l’organisme à l’effort

 

Bilan:

Au cours d’une activité physique, la fréquence cardiaque, l a fréquence respiratoire et la température corporelle augmentent.

Une sensation de faim et de soif peut apparaître.
Toutes ces modifications sont liées aux besoins des muscles et des autres organes.

* Fréquence cardiaque (rythme cardiaque) : Nombre de battements cardiaques effectués en une minute.

* Fréquence respiratoire (rythme respiratoire ) : Nombre d’expirations ou d’inspirations effectuées en une minute.

Quels sont les besoins des muscles pour fonctionner ?

II. Les besoins des muscles

Activité 2 : Les besoins du muscle

Activité 3: Schéma fonctionnel: Des échanges entre le sang et le muscle au repos et en activité

Bilan:
Comme tous les organes, les muscles prélèvent en permanence dans le sang des nutriments (glucose) et du dioxygène.
Ils y rejettent des déchets comme le dioxyde de carbone.
La consommation de nutriments et de dioxygène augmente lors d’une activité physique. Le rejet de dioxyde de carbone augmente également.
Ces échanges ont lieu au niveau des capillaires, vaisseaux sanguins présents dans tous les organes.

* Nutriment: matière d’origine alimentaire utilisée par les organes.

* Capillaire: vaisseau sanguin de très petit diamètre présent dans un organe.

 

Les échanges entre le muscle et le sang

Lors d’une activité physique, les besoins en dioxygène du muscle augmentent.
Comment la respiration permet-elle de satisfaire les besoins accrus du muscle en dioxygène ?

III. Les modifications respiratoires lors d’un effort.

Activité 4 : Les modifications respiratoires lors d’un effort.

Bilan:

Grâce à la respiration, le sang est approvisionné en dioxygène.

L’air inspiré passe par l’appareil respiratoire et arrive jusqu’aux alvéoles pulmonaires.Dans ces alvéoles, le dioxygène de l’air passe dans le sang.

Lors d’un effort physique, le rythme respiratoire augmente. L’entrée d’air est alors plus importante dans l’organisme. Cela permet au sang de recevoir plus de dioxygène qu’il transportera aux muscles en activité.

schéma de l’appareil respiratoire

Quiz sur l’activité respiratoire

Lors d’une activité physique, le muscle consomme davantage de dioxygène et de glucose.
Comment le muscle peut-être correctement approvisionné ?

IV. Les modifications cardiaques lors d’un effort.

Activité 5 : Les modifications cardiaques lors d’un effort.

 

 

Bilan:
Lors d’un effort physique, le rythme cardiaque augmente. Cela permet une augmentation du débit cardiaque.
Le cœur est un muscle creux avec 4 cavités (2 oreillettes et 2 ventricules). Il met en mouvement le sang par ses contractions rythmiques.
Lors d’un effort physique, la distribution du sang est modifiée : les muscles sont davantage approvisionnés en dioxygène et en nutriments que d’autres organes.

Définition :
* Débit cardiaque : volume de sang éjecté à chaque battement du cœur

Schéma du coeur à légender

Comment l’entraînement permet-il une amélioration des performances ?

V. Les effets de l’entraînement sur l’organisme

Activité 6 : Les effets de l’entraînement sur l’organisme

Bilan:
L’entrainement permet d’améliorer les performances physiques d’un individu.
Cette amélioration s’explique :

– par une augmentation du débit cardiaque à l’effort ;

– par une augmentation de la consommation maximale de dioxygène ;

– par une augmentation de la taille et de la puissance des muscles.