Mar 18

Sortie spectacle pour « les lettres de non-motivation »

Le mercredi 02 mars 2016, dans le cadre du projet d’ODP « les arts de la scène », nous sommes allés aux colonnes de Blanquefort assister à une représentation d’un spectacle qui s’intitulait «les lettres de non motivation».

lettres de non motivation

 

Cinq comédiens ont joué cette pièce. Ces comédiens lisaient ces lettres mais avec plusieurs expressions émotionnelles (joie, colère, tristesse, panique, peur) ou situations (interrogatoire, danse, robot).
Le texte correspondait à de vrais annonces parues dans plusieurs journaux et aux réponses de l’auteur de la pièce qui expliquait parfois par l’absurde pourquoi il n’était pas candidat à ces annonces.

Certains élèves ont bien aimé la pièce parce que les scènes jouées étaient drôles. Par contre une majorité n’a pas aimé parce ce certains n’ont pas toujours tout compris. Et puis les comédiens ont parfois trop exagéré leurs jeux d’acteurs.

photo spect

Lettres-de-non-motivation-2

 

Mar 18

Atelier théatre – épisode 2 le retour !!

A la suite du vendredi 12 février, la comédienne Aurélie Ianutolo de la compagnie « aurore » est intervenue pour la deuxième fois auprès de la classe ODP et des élèves volontaires de 3°E .20160311_140821~1

Comme lors de la première séance, nous avons fait plusieurs exercices d’échauffement qui nous ont permis de nous détendre avant de faire des exercices plus concrets comme le passage a l’oral : nous devions lire des lettres de motivations en essayant de faire passer différentes émotions
La plupart des élèves de la classe ont bien aimé les différents exercices proposés et ont trouvé le passage a l’oral intéressant.20160311_140806~1

Nous venons de rédiger une lettre de remerciement pour Aurélie pour sa double intervention.

Mar 04

Intervention d’une commedienne

Le vendredi 12 février une comédienne est intervenue auprès des élevés de 3°E (élèves ODP et élèves volontaires), dans le cadre du projet « les arts de la scène ». Aurélie de la compagnie « l’Aurore » est venue pour nous appendre à s’exprimer devant un public .unspecified

Nous avons fait :
– dans un premier temps un « échauffement » qui consistait à fermer les yeux pour ressentir des émotions par rapport à des bruits, des gestes.

 

unspecified 2 puis un exercice de visualisation de l’espace qui nous entourait. Nous nous sommes déplacés à « plusieurs vitesses » pour occuper tout l’espace.

– puis un exercice de jeu de miroir. Ce jeu consistait à imiter les mouvements de son partenaire.

– puis des improvisations sur des lettres de motivation. Nous devions les lire et les interpréter avec différentes humeurs par binômes.

– Grâce à ces lettres nous avons pu faire une autre activité. Nous sommes passés par groupes pour relire ces lettres avec des intentions et des émotions.

Jan 08

Sortie spectacle « Nuit » aux Colonnes de Blanquefort

Afficher l'image d'origine

 

 

Le samedi 12 décembre, nous sommes allés aux Colonnes de Blanquefort, voir le spectacle « Nuit » dans le cadre du parcours « à la découverte des métiers du spectacle ». Exceptionnellement le reste de la classe nous a accompagnés.

 

C’était un spectacle visuel, de jonglage, essentiellement éclairé à la bougie. Les trois jongleurs exerçaient leur art sur un fond de musique classique. Il y avait aussi des bruitages (le bruit du vent).

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Les avis étaient mitigés.

Certains s’attendaient à voir plus de « magie ». D’autres ont trouvé que certaines scènes étaient un peu longues et répétitives.

Inversement certains ont trouvé que les jogleurs étaient très adroits, que « les tableaux » présentés étaient en cohérence avec la musique, avec l’éclairage. Toutes les balles blanches rentraient, sortaient, volaient aux différents endoits de la scène.

Ci-desous un lien pour découvrir par vous même :

Image de prévisualisation YouTube

 

Nov 20

Découvrir les metiers du transport et de la logistique

Vendredi 6 novembre 2015, Madame Derumaux est intervenue pour nous présenter les métiers des transports et de la logistique.

http://www.lapprenti.com/images/illustrations/cfa/aft-iftim_grd.png
Elle a énuméré les différents métiers des transports :
– livreurs, conducteur en messagerie, conducteur de marchandise (FIMO obligatoire : Formation Intiale Minimale Obligatoire pour conduire des camions de plus de 3,5 tonnes), conducteur de bennes, frigorifique, de grue, de citerne, de bus ou de car, déménageur, ambulancier (il faut avoir plus de 21 ans et 3 ans de permis minimum), agent d’exploitation.
Il existe différents types de permis en fonction des véhicules :
-le permis C (permis poids-lourds), le permis D (transport de + de 8 personnes).
Il existe des primes de risque (selon les produits transportés : exemple : produits dangereux) et des indémnités journalières pour l’hébergement et les repas.
Les qualités requises sont la patience, l’autonomie, la gentillesse : être sociable et rigoureux.
On a remarqué que l’essentiel du personnel était masculin.

Elle a aussi énuméré les métiers de la logistique plus de 80 (du CAP à BAC + 6) dont : cariste (personne qui conduit les chariots élévateurs), magasinier, préparateur de commande, gestionnaire de stock, responsable d’entrepôt, responsable logistique …
Elle nous a présenté la chaîne logistique : commande, fabrication, stockage, transport et livraison.

Nous remercions Mme Derumaux pour avoir répondu à notre demande et nous avoir apporté toutes ces informations. Nous la remercions également pour sa disponibilité et sa gentillesse.

Oct 13

Le carré des Jalles, côté coulisses.

Vendredi 2 octobre 2015, nous sommes allés au « Carré des Jalles » à Saint-Médard-en Jalles. Nous avons été accueillis par Monsieur Liévin, médiateur culturel.

Afficher l'image d'origineIl nous a expliqué qu’il y avait deux théâtres, « Le Carré des Jalles »  à Saint-Médard en Jalles et les « Colonnes » à Blanquefort. Il nous a présenté la saison culturelle du « Carré » et les différentes professions liées au monde du spectacle (comptable, administrateur, chef comptable, secrétaire, serveur, agents d’entretien et de sécurité, caissier, régisseurs plateau, son et lumière …)

Nous sommes ensuite allés dans les loges par l’entrée des artistes. Puis Martine Jolibert (régisseuse lumières) nous a présenté d’autres métiers liés au spectacle (costumiers, maquilleurs … )

Nous avons vécu un lever de rideaux comme des artistes : nous sommes arrivés sur scène dans le noir, accompagné de musique, le rideau s’est levé et les projecteurs se sont allumés. C’était impressionnant.

Afficher l'image d'origineIMG_0188

Le régisseur plateau nous a montré les « cintres » sur lesquels sont installés les différents décors en fonction des spectacles.

La régisseuse lumière nous a donné des explications sur les jeux de lumières.IMG_0187

IMG_0205

IMG_0202

Le régisseur son nous a expliqué le fonctionnement d’une console afin de moduler les sons. Écoutez en suivant le lien ci-dessous :

IMG_0213    

Cette visite était à la fois amusante et intéressante.

Les élèves de la classe de 3°E ODP

 

Oct 09

Mairie de St Aubin et commerces de proximite 2015

La semaine dernière le vendredi 18 septembre entre 14h et 17h nous sommes allés dans le centre de Saint-Aubin.

Tout d’abord nous sommes allé à la mairie pour avoir des informations sur les métiers de la fonction publique territoriale. Nous avons été accueillis par Mme Jehanno, M, Deletrain chef de la police municipe et M, Destoc du service culture, jeunesse, Ils nous ont fait part de plusieurs informations sur leurs métiers et leurs parcours professionnel.

Ensuite, par groupe nous sommes allés questionner différents commerçants du centre sur leur métier au quotidien : un opticien, un épicier-fromager, un employé de la boulangerie, un vétérinaire, un magasin de décoration, une fleuriste, une personne qui s’occupe d’une association, …

Beaucoup de choses étaient intéressantes même si parfois certains ont trouvé que s’était un peu long.

classe 3e ODP 2015-16

Mar 13

Visite au centre E. Leclerc de St Médard en Jalles

Leclerc saint médardÀ notre arrivée au centre Leclerc, nous avons été accueilli par Mr Raffaud (le responsable  qualité du magasin) qui nous a emmené dans la salle de réunion pour nous expliquer l’histoire du groupe E. Leclerc puis il nous a expliqué le déroulement de la visite.

Le directeur est M. Pierre Bacalou. Le magasin est une « grande » P.M.E. Il nous a appris qu’il y a environ 600 personnes qui y travaillent dont 25-30 personnes sur les deux « drive ». Parmi ce personnel, 80 à 100 personnes travaillent comme hôtesses de caisses.

Superficie : Le magasin occupe une surface de vente de 13 000 mètres carrés. Il est « découpé » en plusieurs secteurs : les produit frais, les produits de grande consommation (produits achetés fréquemment et à un prix relativement bas. Les articles de toilette, les cosmétiques, les détergents mais aussi d’autres produits à courte durée de vie comme les ampoules, les piles électriques, les articles en papier ou en plastique sont autant d’exemples), le textile, le bazar technique (audiovisuel, électroménager) et le permanent (produit pouvant être référencé toute l’année car sa vente ne subit pas d’effet de saisonnalité).

Déchet :photo 1 le magasin produit 1 000 tonnes de déchets par an dont 40 tonnes de plastique par an; 4 à 5 tonnes de papier/carton sont recyclés.

Passage en caisse :
« Les mauvais » jours (souvent les lundis et mardis), il y a entre 5 000 à 6 000 passages en caisse; le weekend il y a entre 8 000 à 10 000 passages en caisse;et durant les fêtes : entre 12 000 à 15 000 passages en caisse.

Déroulement de la visite :
Nous sommes allés au stock du bazar technique (électronique, électro-ménager, audiovisuel)
Cette visite nous a mené dans la partie arrière du magasin.photo 2photo 3 boulangerie

La boulangerie : Nous sommes arrivés ensuite au laboratoire de la boulangerie. Nous avons revêtu un tablier, une charlotte et des chaussons pour des raisons d’hygiène. On nous a montré la fabrication du pain. On nous a expliqué qu’il y avait même des silos de farine sur le toit du centre Leclerc.

photo 4 boulangerieAprès nous sommes allés voir les fours. Nous avons pu voir la mise des pains dans les fours puis nous sommes allés à la boucherie.

 

La boucherie :
Nous avons vu le laboratoire de la boucherie c’est à dire l’endroit où on travaille et où on stocke la viande. C’est un endroit où il faisait particulièrement froid.photo 5 boucherie
Après cette sortie nous avons appris beaucoup de chose sur les métiers de la grande distribution et du centre E. Leclerc. « Amaizing » !!!!!

 

 

Mar 06

Les métiers du bâtiment (compte rendu)

Vendredi 23 janvier 2015, 3 personnes retraitées du bâtiment sont venues à notre rencontre pour nous informer sur les métiers du bâtiment.CHANTIER NR

Ils nous ont montré des vidéos sur les métiers du bâtiment : grutiers, maçons, charpentiers, conducteurs d’engins, électriciens, plombiers, serruriers, vitriers… On a pu constater que tous ces métiers travaillent en équipe, qu’ils sont amenés à se déplacer et qu’ils aiment beaucoup leur métier .Coffrages-H12-Chantier-EIFFAGE-Secteur-IDF-Juin-2013

Ces métiers nécessitent de l’attention, de la force physique, de l’énergie…

Les inconvénients de ces métiers sont les horaires, les risques d’accident (coupures, chutes, fractures…) et parfois les conditions de travail (le froid, la chaleur …).

Une petite anecdote : nous avons été surpris par la découverte du métier de serrurier parce qu’ on pensait que c’était quelqu’un qui ouvrait seulement les portes.

Leur intervention a été très intéressante et nous les en remercions.

 

Mar 06

Intervention sur les métiers de l’artisanat

Dans le cadre de la classe d’ODP de la classe de 3° du collège Léonard de Vinci, nous avons fait appel à Mme. CHAVE (responsable d’accueil de l’espace orientation de la chambre des métiers) pour nous expliquer à quoi sert la Chambre des métiers et de l’Artisanat de France.

La chambre des métiers est un organisme qui défend les intérêts des métiers de l’artisanat.

Cette chambre des métiers se compose de :

  • 1 million d’entreprises
  • 3,1 millions d’actifs
  • plus de 250 métiers

L’aquitaine se compose de 67 millions d’entreprises et de 174 000 actifs. Une entreprise comprise dans l’artisanat doit être une T.P.E.

T.P.E. : transforme de la matière

– fabrique des objets

-réalise une (des) prestation(s) de service(s)

 

Les T.P.E. se divisent en quatre secteurs d’activités :
En aquitaine, il y a un CFA (Centre de Formation et d’Apprentissage) il se situe a Bordeaux Lac. A ce CFA, il est possible d’étudier:- la beauté

– l’automobile

– l’alimentation.
L’intervention de madame Chave a était très claire et détaillée. Elle nous a apporté beaucoup d’information sur les métiers de l’artisanat.

Nous remercions sa venue dans notre classe.

Articles plus anciens «