Le « Booktrailer », cette bande-annonce livresque

Dans le projet « du manuscrit au livre publié », mené par Mme Chapey en partenariat avec les éditions GulfStream, les élèves réalisent un nouveau genre de bande-annonce: le booktrailer. Autrement dit, ils vont mettre en scène et en vidéo des éléments du manuscrit qu’ils ont lu pour réaliser un court-métrage, sorte de 4° de couverture animée.

Découvrez celle qui a été sélectionnée par Paola Grieco pour le roman « le fer au coeur », écrit par Johan Héliot:

Le Forum des métiers en entrevues

Au mois d’avril s’est tenu au collège le Forum des Métiers, l’occasion pour les élèves de s’entretenir avec les nombreux professionnels venus les rencontrer. Quatre d’entre elles les ont interviewés:

Les métiers de l’urbanisme

Les métiers auprès des animaux

Les métiers de l’éducation

Les métiers de la gestion et de la communication dans l’entreprise

Les métiers des services aux personnes

L’édition, un métier de passion

Vendredi 12 mai, nous avons rencontré Paola Grieco, la directrice éditoriale des éditions Gulf Stream afin de compléter nos connaissances sur la création d’un livre.

Rentrée dans cette entreprise comme stagiaire, Paola Grieco y travaille désormais depuis dix ans avec 7 autres personnes réparties en 3 pôles : l’édition qui réalise les livres, le marketing et la communication qui développent l’image de la marque, la commercialisation et le comptable. S’y ajoutent 2 correcteurs free-lance.

Gulf Stream présente 220 livres en catalogue, soit environ 30 nouveautés par an soigneusement sélectionnées sur les 3500 manuscrits reçus. Environ la moitié d’entre eux sont écartés car ils ne correspondent pas au profil de cette maison d’édition, d’autres ne sont pas retenus après la lecture des premières pages. Enfin 1% des manuscrits reçus sont lus intégralement par Paola et son assistante d’édition ainsi que, pour certains d’entre eux par un comité de lecture adolescent de 220 membres et un comité de lecture adulte constitué de 2 lectrices. Les livres retenus sont alors imprimés à 200 exemplaires promotionnels et confiés à un diffuseur qui visite les librairies et vante les mérites de ces nouveautés qui sont ensuite imprimés en général à 8000 exemplaires.

C’est le cas du roman « Le Fer au coeur » dont nous avons lu en avant-première le manuscrit. Reçu par l’éditeur en avril 2016, le roman vient d’être commercialisé. Sur son prix de vente, un peu moins de la moitié revient à l’auteur, à l’imprimeur et à l’éditeur. Le reste est destiné au diffuseur et au libraire. Vous retrouverez bientôt le teaser de ce roman réalisé par des élèves de 3èF sur le facebook des éditions Gulfstream.

Paola Grieco nous a montré différents volumes édités par Gulf Stream et présentant pour certains des options comme l’anneau pour « L’Anneau de Claddagh », le vernis sélectif et le jaspage (c’est la tranche colorée) pour plusieurs titres de la collection Electrogène.

Si, comme Paola Grieco, vous souhaitez devenir éditeur, sachez qu’un DUT métiers du livre et un master d’édition pourront vous y mener après des études de 2 à 5 ans. Et en attendant pourquoi ne pas rejoindre le comité de lecture adolescent des éditions Gulf Stream ? Un formulaire de demande est accessible sur leur site.

La classe de 3èF

La visite de Korus imprimerie

Vendredi 7 avril, la classe de 3èF accompagnée de Mme Chapey et de M. Baptiste a visité l’imprimerie Korus à Eysines dans le cadre d’un EPI consacré à la chaîne du livre.

Nous avons commencé la visite de cette « imprimerie feuille » d’une superficie de 5000 m² par les bureaux où sont réceptionnés et vérifiés les fichiers numériques envoyés par les clients (des panneaux publicitaires, des brochures, des dépliants…). Des devis sont réalisés et tout est calculé pour une rentabilité maximale ( disposition optimale sur chaque feuille, utilisation des machines) . Cette entreprise, la plus grande d’Aquitaine dans son secteur, emploie environ 50 personnes.

Puis nous avons découvert les ateliers où nous avons été surpris par le bruit des machines qui effectuent chacune une seule tâche, leur coût (autour de 3 millions d’euros) mais aussi leur rapidité (jusqu’à 18000 feuilles l’heure). Nous avons appris que Korus avait fait le choix de pratiques respectueuses de l’environnement en utilisant du papier issu de forêts à développement durable, de l’encre produite à partir d’huile végétale (en 4 coloris jaune, noir, magenta et cyan) et en recyclant tous ses déchets.

Nous avons été étonnés que l’imprimerie effectue également des impressions sur plastique avec un laser pour les panneaux publicitaires.

Grâce à cette sortie, nous avons approfondi nos connaissances sur le monde de l’entreprise et de l’imprimerie.

Erasmus NEAMV

Dans le cadre du projet Erasmus « Notre Europe, une architecture aux mille visages », les élèves de 5° y participant ont réalisé sous Piktochart des infographies sur les conséquences du réchauffement climatique en Aquitaine. Ces travaux ont été présentés aux équipes européennes lors de la mobilité à Campobasso (Italie) en novembre 2016.

Vous pouvez les visionner sur les pages de l’espace Etwinning du projet Erasmus:

Classe de 5°C

Classe de 5°D

Classe de 5°E

 

 

FIPA 2017: retour en images sur cette 30° édition

En marge des projections, les élèves ont réalisé des reportages, interviews ou micro-trottoir pour vous restituer LEUR FIPA.

  • Die Stille Danach, un téléfilm poignant:

 

  • « La musique plus forte que les bombes », ou comment la musique a été et reste un vecteur de revendications politiques (documentaires Free to Rock et Fonko)

 

  • « Fonko », reportage sur le continent africain, à la rencontre des musiciens d’aujourd’hui, pour rendre compte de la vitalité de la création musicale contemporaine.

 

  • « Les enfants du terril », l’interview imaginaire de Loïc, personnage principal du film documentaire réalisé à Lens.

 

FIPA 2017

Dans le cadre de l’EPI Information-Communication-Citoyenneté, les élèves 4°C et E se sont rendus les 26 et 27 janvier, avec 4 de leurs professeurs, au FIPA (Festival International de Productions Audiovisuelles) de Biarritz dont c’était la 30° édition.

Durant ces deux jours ils ont pu assister à des productions de reportages, documentaires et séries, et rencontrer les équipes de réalisation-production pour leur soumettre leurs questions.

 

 

 

En groupes de 3 ou 4 élèves ils ont eux-même réalisé des reportages audio et vidéo sur ces rencontres, au moyen de tablettes ou micro-enregistreurs, s’initiant ainsi à l’écriture filmique et radiophonique à des fins d’information.

 

 

Ces séances sont également l’occasion d’aborder des sujets de société en rapport avec l’actualité; cette année les thèmes de la musique dans les luttes pour les droits civiques, de la pauvreté, de la lutte des minorités pour leur reconnaissance ont été particulièrement illustrés.

 

Il est à noter que la plupart des productions vues étant en anglais, ce séjour constitue également pour les élèves un bain linguistique, et certains n’hésitent pas à tenter des interviews dans la langue de Shakespeare!