Avr 01

Le retour des beaux jours !

      Ah ! Le mois de Mars ! Tous en terrasse, pour déguster vos premières glaces ! C’est déjà le printemps, le retour des beaux jours, la saison des amours. Et si votre cœur est libre ou en déséquilibre, et que vous ne vous êtes pas trop endetté pour la fête du 14 février, alors il est temps d’aller acheter votre maillot de bain pour l’été ! Finies les raclettes et les tartiflettes, enfilez plutôt vos baskets, pour avoir une silhouette d’athlète, et faire votre starlette sur les plages d’Anglet ! Malheureusement, tous vos plans ont été chamboulés en raison de la fête du beignet. En effet, Mardi Gras est passé et vous avez fait trop d’excès, poussé par San Pançar, vous avez laissé le «costard» ! Profitez maintenant du beau temps, mais ne vous réjouissez pas tant, la pollution dérègle nos saisons, et nos classes dirigeantes devraient être plus inquiètes pour notre chère planète !!!

            Ces temps-ci, l’actualité est exhaustive : les dernières nouvelles de la réforme du bac, le retour des djihadistes en France où la situation est déjà tendue avec la montée de l’antisémitisme et ses violences. Enfin, nous vous dévoilerons tout sur cette fête emblématique de Carnaval.

          La forme de la réforme…Vous avez tous évidemment entendu parler de la nouvelle réforme du baccalauréat à laquelle les élèves de Seconde de cette année scolaire n’échapperont pas ! Il n’y aura donc plus de filières comme avant ; un socle commun et des disciplines de spécialités sont ajoutées, mais nous ne vous apprenons rien ! Le chef de l’État, Emmanuel Macron, a enchaîné les débats et s’est attardé plus de 4h30 en Bourgogne, avec près d’un millier de jeunes s’interrogeant sur leur futur et la thématique de la nouvelle réforme du Bac a été abordée. Si la réforme est lancée, de nombreuses interrogations subsistent sur les choix de spécialités à faire, sur les nouveaux programmes, les nouvelles épreuves et ce dès l’an prochain pour l’épreuve anticipée de Français… Nous attendons donc avec impatience des précisions sur ce nouveau bac qui attend les premiers cobayes de cet inédit changement.

          Un retour incertain. Un sujet qui fait débat en ce moment est le retour sur le territoire de djihadistes français, hommes, femmes et leurs enfants. Il serait intéressant de s’attarder sur le destin de ces enfants « de guerre ». Mais était-ce réellement leur choix ? Ces fils et filles de soldats de l’État Islamique ont-ils des responsabilités dans cette guerre ? Effectivement, le sort de ces enfants est encore indécis, étant donné que l’exécutif français n’a pas encore pris parti de les rapatrier ou non en France. C’est ainsi, qu’à l’heure actuelle, ils sont retenus dans des camps en Syrie où leur vie est en danger du fait des conditions difficiles dans lesquelles ils se trouvent. La requête d’une grand-mère de trois de ces enfants dont la demande est de les accueillir en France est encore en cours de jugement. En effet, cette dernière révèle sur France Info : « J’espère, en tant que grand-mère, les serrer dans mes bras et leur donner tout l’amour que je n’ai pas pu leur donner jusqu’à présent. »

         La bête antisémite en pleine résurrection. La flamme haineuse du passé s’est ravivée à travers la montée de l’antisémitisme. Des croix gammées ont été taguées et ont profané les tombes d’un cimetière juif près de Lyon. Elles ont également recouvert à Paris les portraits de Simone Veil, rescapée des camps de la mort nazis. Ces portraits avaient été réalisés par l’artiste Christian Guémy dans le cadre de la «panthéonisation» de cette grande Dame ( le transfert de son cercueil au Panthéon). Le Président Emmanuel Macron a fermement condamné ces actes antisémites. A quand la fin de ces abominations ?

          Une fête gourmande aux significations religieuses. Terminons sur une note un peu plus gaie : le Carnaval. Cette fête popularisée à travers ceux de Rio ou de Nice marque le début du Carême. Le Carême ? Laissez-nous vous expliquer en quoi cela consiste. Mis à part que nous le connaissons pour ses défilés et déguisements extravagants, le Carnaval a une signification religieuse et chrétienne. Tout d’abord, Carnaval vient du latin « carnelevare» qui signifie enlever (levare) la viande (carne). Cette fête voit les chrétiens manger en quantité et SURTOUT GRAS, avant d’entamer la phase du Carême qui dure quarante jours jusqu’à Pâques pendant laquelle les chrétiens mangent plus «maigre», «en enlevant la viande» dans un esprit de jeûne et d’abstinence. Voilà ! Vous savez pourquoi il est de tradition de faire quelques excès pour Mardi Gras et de se défouler pour Carnaval !

               Et maintenant si vous avez terminé cet Édito, n’oubliez pas d’aller faire un petit tour vers les nouveaux articles des différentes rubriques !!! Par la suite, pensez à sortir et jouir du temps assez clément en ce moment, d’en profiter mais également de s’en inquiéter.

                                                                                         Emma Lechardoy, Camille Leclerq et Pauline Silva

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*