Déc 18

Un film brûlant d’émotions

           Un réalisateur imaginatif et un acteur déterminé. Nous vous proposons pour ce mois de décembre de vous présenter notre coup de coeur, le film Sauver ou Périr réalisé par Frédéric Tellier. Ce talentueux réalisateur, dont le dernier film L’affaire Sk1 datait de 2013, réapparaît dans le monde du cinéma avec un film illustrant le terrible accident d’un pompier de Paris, joué par Pierre Niney, qui a débuté sa carrière avec Nos 18 ans de Frédéric Berthe sorti en 2007 alors qu’il n’avait que vingt et un an. Le dernier film dans lequel il a joué avant Sauver ou Périr est La Promesse de L’Aube, roman autobiographique de Romain Gary adapté au cinéma par Eric Barbier en 2017. L’histoire débute au sein de la caserne où le pompier vit la vie dont il a toujours rêvé, être gardien du feu. L’accident de ce pompier chamboule sa vie à jamais, ainsi que celle de ses proches. L’idée du réalisateur part d’une envie de montrer le combat de ces hommes et de ces femmes qui doivent se reconstruire après un malheur soudain qui bouleverse leur vie, comme il l’explique sur le plateau de l’émission C’est au programme : « Mon idée n’était pas de montrer l’univers des pompiers mais d’incarner la nécessité de se réinventer après une épreuve de la vie ». En effet, l’idée de faire passer son message à travers le quotidien et l’accident soudain d’un pompier lui est venue plus tard. Quant à l’acteur principal, sa préparation a été rude : il a effectué 4 mois d’entraînement avec de vrais pompiers afin d’être prêt pour ce rôle hors du commun. Il s’est entraîné par exemple à l’exercice de la planche, qui consiste à se hisser à l’aide de ses bras sur une planche qui est à deux mètres cinquante du sol ; pour cela l’acteur a dû faire beaucoup de musculation et il a pris 10 kg de muscles. Récemment, un autre film, Les Hommes du feu sorti en 2017 et réalisé par Pierre Jolivet, nous dévoilait déjà l’univers d’une caserne de pompiers, montrant une femme pompier au coeur d’un univers masculin.

         Une histoire touchante. Dans ce film, nous découvrons le quotidien de Franck, jeune sapeur-pompier de Paris, vivant dans la caserne avec sa femme, Cécile et ses deux filles. Le réalisateur nous présente un homme courageux, optimiste et accroché à la vie, aimant sa famille, son métier, la vie qu’il mène. Son accident bouleverse son quotidien et la personne qu’il était. Nous voyons toutes les phases qu’il traverse afin de se reconstruire. L’accident nous plonge dans un scénario bouleversant qui met les spectateurs dans un sentiment d’angoisse. Pierre Niney incarne le rôle d’un homme voulant s’accrocher à la vie alors qu’elle-même semble lui échapper. Anaïs Demoustier, qui a joué dans Au Poste ! sorti en 2018, incarne dans Sauver ou Périr le rôle de la douce Cécile au quotidien douloureux d’une femme confrontée trop jeune à des difficultés qu’elle tente avec une volonté d’acier de surmonter, poussée par l’amour qu’elle porte à son mari et père de ses enfants.

         Des hommes pleins de courage. A travers ce film, Frédéric Tellier nous montre les dangers du métier de sapeur-pompier mais également les valeurs et principes de ces hommes et femmes qui risquent leur vie pour celle des autres. En effet, certaines séquences montrent que Franck est autant accroché à sa vie qu’à celle des autres et donne tout ce qu’il a en lui afin de sauver les personnes en danger. Cet homme rempli de courage et d’optimisme reflète à merveille l’esprit de nos sauveurs. A travers son accident bouleversant, nous voyons que même en étant en dehors du terrain, le pompier sait se montrer courageux et Franck, qui meurt d’envie de retrouver ses filles qu’il ne peut plus voir, redouble de courage afin de surmonter cette épreuve qui est sans aucun doute l’épreuve de sa vie. Être pompier n’est pas un simple métier mais un véritable engagement, celui de risquer sa vie pour les autres, de sauver mais de prendre un jour ou l’autre, le risque de périr.

Amélie Ghoulem et Pauline Silva

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*