Nov 21

La tête dans les étoiles !

Pour ce numéro, nous allons vous présenter un métier qui va vous mettre des étoiles plein les yeux. Pour cela, nous avons rencontré Maïna RIVIERE, une élève de Seconde 2, qui rêve de devenir astro-physicienne et qui a accepté de nous parler de son projet.

On vous éclaire ! Peut-être que le métier d’astronome vous parle davantage que celui « d’astro-physicien » ? Ce terme désigne un scientifique travaillant dans la recherche fondamentale. Il étudie la nature et le mouvement des étoiles ainsi que des planètes à l’aide de télescopes pour comprendre le fonctionnement de l’Univers.

Une idée lumineuse. C’est il y a trois ans qu’a eu lieu l’illumination. « Au départ, je ne savais pas trop quoi faire comme métier, nous fait part Maïna. Puis j’ai vu que la plupart des gens qui étaient heureux dans leur métier, l’étaient parce que c’était lié à une passion. Du coup, je me suis dit que ce que j’avais vraiment envie de faire, ce qui me passionnait vraiment, ce serait quelque chose dans les étoiles ». Et nous la comprenons totalement ! Avec ces belles nébuleuses, ces voies lactées… Il y a de quoi rêver !

 

Mieux vaut garder les pieds sur Terre. Pour exercer ce métier, il faut de la détermination, de la rigueur ! « Bien qu’il y ait plusieurs parcours vers lesquels on puisse s’orienter, nous confie la Cassinoise, c’est quand même très très long et il y a beaucoup d’années d’étude. De plus, la rédaction d’une thèse est primordiale en fin d’études.  Parmi les possibles chemins à suivre, on peut s’orienter vers l’université pour y suivre un doctorat (8 années d’étude) ou bien faire directement une prépa intégrée, ce qui est assez dur », nous explique Maïna. Elle nous préconise également l’université de Toulouse, très réputée en Europe et celle de Cayenne en Guyane, connue pour le lancement de la fusée Ariane à proximité à Kourou ou de la facilité à observer les étoiles là-bas, à cause de sa situation proche de l’équateur.

Lancez-vous ! Comme nous l’a si bien dit Maïna, le métier d’astro-physicien est éprouvant et demande de longues études, mais tant que l’on est motivé, tout est possible et qui sait… peut-être pourriez vous décrocher la lune ?

Manon Lalanne et Elodie Reina

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*