Nov 19

Que reste-t-il des valeurs de René Cassin ?

           A l’occasion du soixante-dixième anniversaire de la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme, vous avez certainement déjà vu les affiches des diverses expositions concernant René Cassin dans le hall du lycée, mais connaissez-vous vraiment le combat qu’il a mené ?

source: wikipedia

         Ses valeurs. C’est une personne célèbre dans notre pays, notamment pour sa participation à la rédaction en 1948 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, aux côtés d’Eleanor Roosevelt, l’ancienne première dame des Etats-Unis et présidente du comité de rédaction. Son engagement dans la Résistance aux côtés du Général de Gaulle lui permet d’écrire quelques-uns des articles principaux de ce texte fondateur, notamment les articles 1, 5 et 14.1 de la Déclaration universelle des droits de l’homme, réaffirmant les valeurs de liberté, d’égalité en droits, de fraternité, sévèrement remises en cause durant la Seconde guerre mondiale. Il condamne également la torture et les traitements inhumains. Par ailleurs, il met en évidence aussi le droit d’asile pour les personnes victimes de persécution.

         Un engagement en faveur des Droits de l’homme. Au-delà de sa participation à la rédaction de ce texte universel, il devient en 1965 président de la Cour européenne des droits de l’homme, une institution qui a pour but de faire respecter leur engagement aux pays signataires de la Convention européenne des droits de l’homme. C’est donc pour cela que c’est une personnalité majeure de la paix en Europe et dans le monde et qu’en 1968 il reçoit le prix Nobel de la Paix.

        Et aujourd’hui ? René Cassin a certes œuvré toute sa vie pour les Droits de l’homme en France, en Europe et dans le monde, mais aujourd’hui, soixante-dix ans après la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme, ses valeurs sont encore bafouées par l’actuel Président des États-Unis Donald Trump qui a pour projet de poursuivre la construction d’un mur entre le Mexique et les Etats-Unis. Plus près de nous, « l’Aquarius », navire recueillant des migrants naufragés en Méditerranée, n’a pas eu le droit d’accoster dans plusieurs pays d’Europe tels que l’Italie, l’Espagne, et même la France, la patrie de René Cassin. Le combat de René Cassin reste toujours d’actualité.

                                                                                                                              Fulbert Piéplu et Jeanne Quaglia- Wermelinge

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*