Nov 18

Le CVL, Cool Vif Laïc ?

         Le «Cool Vif Laïc». Fausse piste, vous êtes tombés dans le panneau ! Vous vous doutez bien que la signification de ce sigle est plutôt Conseil de la Vie Lycéenne. C’est un lieu de dialogue pour améliorer la vie au lycée et satisfaire au mieux les demandes faites par les élèves. Les dernières élections ont eu lieu en octobre 2018. Pour un lycéen voulant intégrer le CVL, il faut se présenter par binôme (un titulaire et un suppléant) ; un mandat dure deux ans. Un élève de Terminale doit être accompagné d’un élève de niveau inférieur qui prendra ensuite sa place l’année suivante. Un binôme d’élèves intéressés doit présenter sa candidature. La liste des candidats est affichée au public dans le hall du lycée en début d’année avec les professions de foi. Le jour des élections, les élèves ont à choisir au maximum cinq binômes. Une fois les élections passées, les membres du CVL passent à l’action !

          Une composition mixte. Cette association est composée de dix élèves dont cinq qui sont renouvelés chaque année et de dix adultes, c’est-à-dire cinq professeurs, trois personnels administratifs et deux parents d’élèves. Un CPE (conseiller principal d’éducation) participe également aux réunions. Tous ces membres sont dirigés par le Proviseur et par un élève vice-président du CVL qui est cette année Johanna Casamayou, élève de Terminale S. L’élection du vice-président se passe en petit comité (entre eux !). Malheureusement, cette année, huit élèves sur dix seulement siègent au CVL car deux d’entre eux ont démissionné ou ont quitté l’établissement. Les élèves du CVL aux côtés de la vice-présidente Johanna Casamayou sont Valentina Bonhomme (TL), Audrey Van der Brocke (TES) ,Marie Duhalde (TL), Eloïse Carcenac de Torne (TL), Lisa Meyer (1L), Cilia Foixet (1L) et Noah DEMEY (2nde). Le CVL se réunit une à deux fois par trimestre pour débattre, donner des avis et faire des propositions sur des projets de vie lycéenne. Mais c’est le Conseil d’Administration (convoqué une fois par trimestre) qui décide finalement.

          Des décisions importantes. C’est une institution dont les élus se regroupent lors de réunions pour débattre sur plusieurs sujets. Par exemple, en ce qui concerne la restauration, ils peuvent donner un avis sur le temps de pause pour manger. Toutes les trois semaines, le CVL choisit les nouvelles sonneries du lycée via Facebook. Les élèves ont simplement besoin d’écouter les musiques proposées et voter pour leur préférée. L’année dernière, ils ont crée des sweats pour les élèves et les enseignants. Un sweat de plus dans sa garde-robe ? Pas seulement, c’est aussi une volonté d’afficher son appartenance à la communauté de Cassin ! La vente de trois cent quarante-quatre sweats a demandé beaucoup d’organisation. Cette action sera certainement renouvelée cette année. En bref, ils veillent à notre bien-être en étant à notre écoute, en essayant au mieux de satisfaire nos besoins et en organisant des projets comme par exemple les bals de fin d’année pour les premières et terminales.

          Une source d’épanouissement ! Valentina Bonhomme a intégré le CVL car en classe de seconde, dans le cadre de l’enseignement Littérature et société, des élèves de sa classe avaient écrit un article à ce sujet, c’est ce qui l’a interpellée. Elle a donc connu l’existence de cette institution au bon moment sinon elle n’aurait peut-être jamais pu s’y intéresser, nous a-t-elle raconté. « Ce qui m’a poussée à proposer ma candidature, c’est la volonté que j’ai toujours eu d’apporter ma pierre à l’édifice, de manière à ce que je me sente utile en quelque sorte, pour faire bouger les choses ». Elle trouve que c’est une expérience très enrichissante sur l’aspect social car elle fait de nouvelles rencontres, et également sur l’aspect scolaire et professionnel car cela lui permet de mieux s’organiser, gérer des imprévus, faire face aux déceptions (avec l’exemple du bal de l’année dernière qui n’a pas eu un grand succès !). Mais c’est aussi une expérience très bénéfique sur le plan personnel car elle a pris confiance en elle, elle n’a plus peur de s’exprimer, de donner son opinion et de participer aux débats.

    Coup de pouce ! Un petit peu de publicité ne fera pas de mal ! Pour les élèves intéressés, vous pouvez avoir de plus amples informations sur la page Facebook à l’adresse suivante : @cvlcassin.

                                                                                                                                                      Olivia Ichas et Agathe Pradier

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*