Quel est le goût d'un burger végétarien, vegan ? - Yellow Kitchens

Image : www.yellow-kitchens.com

D’après le dictionnaire Larousse, le véganisme est un mode de vie alliant une alimentation exclusive par les végétaux (végétalisme) et le refus de consommer tout produit (vêtements, chaussures, cosmétique, etc.) issu des animaux ou de leur exploitation.

Entre 2014 et 2015, la France comptait près de 90 000 végans selon l’étude INCA (Individuelle Nationale de Consommations Alimentaires).

Il y a néanmoins d’autres types de régimes alimentaires comme:

  • Le végétalien (ou végétarien strict) : il consomme uniquement des végétaux.
  • Le flexitarien : il mange de tout mais réduit fortement sa consommation de viande. 
  • Le semi-végétarien : il consomme des végétaux, des œufs ainsi que des produits laitiers mais également de la volaille et du poisson dans le respect de l’animal.

Malgré la tolérance de notre société, des clichés demeurent. En voici un petit répertoire :

– Les végans, c’est une secte !

– Ils sont fatigués ou ils sont en mauvaise santé

– Le véganisme, c’est une tendance!

– Quand tu fais beaucoup de sport tu ne peux pas être végan!

Nous avons interrogé l’une d’entre eux afin de répondre à ces stéréotypes:

  • Comment définiriez-vous le véganisme ?

Une façon de vivre selon  laquelle on se passe de tout ce qui implique une exploitation ou une souffrance animale : produits alimentaires, cosmétiques, loisirs (zoos, cirques…)

  • Pourquoi avez-vous choisi d’être végan ?

1- la conscience de la souffrance animale et une vision non spéciste de la question. Je peux me nourrir et vivre sans faire souffrir ou exploiter les autres espèces et ces autres espèces ne méritent pas plus d’être exploitées que la nôtre.

2- le problème écologique de la production de produits d’origine animale, la déforestation liée à cette production.

3- ma santé. La viande rouge et les produits laitiers notamment ressortent comme des aliments à éviter dans de nombreuses études.

  • Quels sont, selon vous, les bienfaits pour la santé?

Le fait de ne pas manger de viande rouge et de produits laitiers fait baisser le risque de cancers, accidents vasculaires cérébraux, diabète de type 2, obésité…

De plus je consomme plus de fruits et légumes donc plus de vitamines et plus de fibres (moins de problèmes digestifs). 

Le fait de ne pas consommer de produits laitiers, notamment ceux de vache, permet d’éviter ou de ralentir les problèmes inflammatoires.

  • Quelles sont les alternatives que vous consommez/utilisez pour remplacer les protéines nécessaires apportées par la consommation animale? 

Les légumineuses (lentilles, haricots, pois chiche, soja…), les céréales complètes (riz, blé, sarrasin…) et les oléagineux (cacahuètes, noix…)

  • Pensez-vous que votre mode d’alimentation ait un impact sur vos capacités sportives?

Un impact positif oui. Je me suis beaucoup renseignée sur la nutrition en devenant végétalienne et connais maintenant les apports dont j’ai besoin. Plus que si je n’avais pas modifié mon alimentation.

J’ai une activité physique intense, et ne me suis jamais sentie limitée depuis que je suis devenue végétalienne.

  • Êtes-vous souvent critiquée ou jugée par votre entourage ?

Je suis suffisamment sûre de mes choix et renseignée pour pouvoir argumenter si besoin. Mes proches ont compris rapidement et ne font plus de critique.

Et vous, qu’en pensez vous ?

Clara et Loan