2ème prix du Défi « Cultivons nos cristaux » pour le lycée Philippe COUSTEAU !

Les élèves représentant le lycée après la cérémonie

Cette année, deux groupes de M.P.S (2nde 1 et 2nde 8) ont participé au concours « cultivons nos cristaux » qui met au défi les élèves de collège et de lycée de l’académie de faire croître le cristal le plus gros et surtout le plus beau.

Élèves de seconde 8 préparant une solution saturée de sulfate de cuivre pour faire croître leur amorce (visible en bas à droite de l’image)

Dans chaque classe, 6 groupes de 4 élèves ont fait croître un cristal de sulfate de cuivre qui se devait d’être le plus gros et le plus beau possible, tout en étant limités par la quantité de sel (150 grammes) fournie par l’organisation du concours.

Sélection du « meilleur cristal » dans chaque classe

Les élèves ont ensuite élu démocratiquement le meilleur cristal dans chacune des  deux classes, puis les enseignants de SVT et Physique Chimie impliqués ont à leur tour choisi LE candidat au titre, un seul cristal pouvant être présenté par établissement.

Vitrine exposant tous les cristaux envoyés par les établissements de l’académie (celui du lycée Philippe Cousteau est en haut à droite !)

C’est ainsi le cristal préparé par 4 élèves de seconde 1 qui a représenté le lycée au concours, et la sélection s’est avérée payante, les jurés lui ayant décerné le second prix dans la catégorie lycée !

Les élèves de 2nde 1 et 8 représentant le lycée lors de la remise de leur prix

La cérémonie de remise des prix a eu lieu mardi 24 avril 2018, de 13h à 16h, dans l’amphitéâtre Aula Magna de l’Université de Bordeaux à Pessac. Entre deux remises de récompenses, nous avons pu assister aux conférences d’universitaires ainsi qu’à la projection de petits films autour de la cristallographie. Un moment agréable et enrichissant que nous avons pu partager avec un auditoire d’environ 300 élèves et enseignants ayant participé au concours.

Le groupe de MPS de 2nde 1, fêtant leur réussite avec leurs enseignantes et la technicienne de laboratoire du lycée, également bien mise à contribution dans cette aventure.

Bravo à tous les participants pour leur investissement, pendant et en dehors des cours, et rendez-vous l’année prochaine pour essayer de faire, pourquoi pas, encore mieux ?

 

Le concours est lancé !

Groupe de seconde 8 ayant obtenu le « meilleur » cristal de sulfate de cuivre pendant la phase de préparation du concours

Depuis le début de l’année, deux groupes de M.P.S (2nde 1 et 2nde 8) se préparent à participer au concours « cultivons nos cristaux » qui met au défi les élèves de collège et de lycée de l’académie de faire croître le cristal le plus gros et surtout le plus beau.

Comme chaque année, le sel utilisé pour la croissance cristalline, fourni en quantité limitée par l’organisation, n’est dévoilé qu’avant les vacances de Noël: nous venons d’apprendre qu’il s’agira de sulfate de cuivre.

cristaux de sulfate de cuivre obtenus pendant la phase de préparation

Il s’agit d’une bonne nouvelle pour nos élèves, car ils ont beaucoup travaillé sur ce sel pendant la phase préparatoire, ce qui devrait leur faire gagner du temps !

Dès la reprise, nos chimistes en herbe auront jusqu’au mois de février pour réaliser le cristal le plus parfait possible, pendant, et entre les séances de M.P.S. Bon courage à eux et que les meilleurs gagnent !

Les TS3 au Laser Mégajoule (LMJ)

Mardi 24 janvier 2017, les élèves de la classe de Terminale S 3, accompagnés de leurs professeur de SVT et de Physique-Chimie, ont passé la journée à l’Institut Lasers et Plasmas, site du CEA au Barp abritant notamment le Laser Mégajoule.

Photo de groupe prise dans le hall de l’institut lasers et plasmas, juste avant le départ pour la visite du laser mégajoule

La matinée a été occupée à la présentation du site et de ses enjeux, puis les élèves ont investi l’exposition permanente sur le LMJ afin de trouver les réponses au QCM auquel ils ont été soumis par les organisateurs.

Après le déjeuner, les élèves ont pu manipuler différents montages expérimentaux autour de la lumière. Les notions explorées dans le cadre de ces montages avaient été travaillées en classe en amont de la visite.

Vous trouverez les documents ayant servi de support aux élèves lors de ces ateliers expérimentaux en cliquant ici.

La journée s’est ensuite terminée par le clou du spectacle: la visite du gigantesque bâtiment abritant le laser mégajoule.

Implanté depuis 1965 sur la commune du Barp, entre Bordeaux et Arcachon, le centre d’Etudes Scientifiques et Techniques d’Aquitaine (Cesta) a pour mission première d’assurer l’architecture industrielle des armes de la force de dissuasion. Sur le site est implanté le LMJ. L’objectif du LMJ est de recréer, en laboratoire, des conditions thermodynamiques semblables à celles rencontrées lors du fonctionnement d’une arme nucléaire.

Le LMJ sert aussi à faire de la recherche dans le but de développer dans le futur des centrales utilisant la fusion plutôt que la fission nucléaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le ciel et le soleil en Sciences et Laboratoire

Les élèves de 2nde 2 participant à l’enseignement d’exploration « SL » se sont prêtés au jeu de la rédaction d’un article de vulgarisation.

La consigne était simple: s’inspirer d’une vidéo du célèbre vidéaste vulgarisateur connu sous le pseudonyme « e-penser » afin d’expliquer simplement la couleur du ciel, puis celle du soleil vus depuis la Terre.

Chaque groupe de deux ou trois élèves a rédigé un article, puis un vote a désigné à égalité les deux articles suivants afin qu’ils soient publiés:

https://blogpeda.ac-bordeaux.fr/laplacedessciences/2017/01/29/dis-moi-pourquoi-le-ciel-est-bleu-et-le-soleil-est-jaune/

https://blogpeda.ac-bordeaux.fr/laplacedessciences/2017/01/29/pourquoi-le-ciel-est-il-bleu-et-le-soleil-jaune/

Les dosages (Terminales S)

Qu’ils soient « par étalonnage », « conductimétriques », « ph-métriques » ou encore « colorimétriques », il vous posent problème ? Alors vous êtes au bon endroit:

Madame COCHET a en effet l’amabilité de mettre à votre disposition l’intégralité des vidéos pédagogiques qu’elle a réalisées sur le thème des dosages. De quoi prendre le temps de bien comprendre et réviser ce pan incontournable de la chimie !

Et comme si cela ne suffisait pas, chaque type de dosage est accompagné d’une fiche bilan à compléter en regardant les vidéos. Un énorme merci à madame COCHET pour sa contribution plus que généreuse !

Dosages par étalonnage:

Thème n°2 – Chapitre 2 – bilan – dosages par étalonnage – élève

Dosages conductimétriques:

Thème n°2 – Chapitre 2 – bilan élèves- dosages par conductimétrie

Dosages pH-métriques et colorimétriques:

Thème n°2 – Chapitre 2 – bilan élèves – dosages pH-métrique et colorimétrique

 

… Et si vous avez trouvé cet article utile, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour remercier madame COCHET, l’auteure de ces vidéos, ou mieux encore, allez la remercier en personne au lycée !

Des cristaux dans l’espace

gp_proxima_pesquet

Thomas Pesquet vient de s’élancer dans l’espace à bord du vaisseau russe Soyouz pour rejoindre la station spatiale internationale (ISS).

Cet événement est exceptionnel à plus d’un titre (il n’y avait notamment pas eu de cosmonaute français à bord de l’ISS depuis 8 ans…) mais nous le suivrons avec un intérêt tout particulier dans plusieurs collèges et lycées de l’académie.

crédit CRM/CNRS
crédit CRM/CNRS

En effet, le Lycée de la Mer de Gujan-Mestras a été sélectionné par le CNES pour proposer une méthode de croissance cristalline en état d’impesanteur. Ce travail sera suivi à bord de l’ISS par Thomas Pesquet lui-même, parmi une cinquantaine d’autres expériences qui lui ont été attribuées, et en parallèle sur Terre par les élèves du Lycée sélectionné.

Cristaux de sucre réalisés au lycée COUSTEAU

Le défi de croissance cristalline auquel deux groupes de Méthodes et Pratiques Scientifiques de seconde générale du Lycée COUSTEAU prennent part a été renommé pour l’occasion « Cultivons nos crISStaux »… et tout laisse à penser que les organisateurs ont prévus quelques surprises pour impliquer au maximum les élèves de tous les établissements concernés.

Aventure à suivre, donc… et en attendant des nouvelles plus concrètes, n’hésitez pas à allez jeter un œil sur le site du CNES pour découvrir la mission PROXIMA à laquelle Thomas PESQUET participe !

Échec lors du premier test de l’atterrisseur de la mission ExoMars

L’atterrisseur expérimental développé par l’Agence spatiale européenne (ESA), s’est écrasé à l’atterrissage sur la planète Mars le 19 octobre 2016, en raison de l’échec de la procédure de freinage.

Carte de Mars réalisée par Giovanni Schiapparelli
Carte de Mars réalisée par Giovanni Schiaparelli

La mission de Schiaparelli, nom attribué en l’honneur de l’astronome italien Giovanni Schiaparelli auteur d’une première cartographie de la planète Mars, devait permettre de valider les techniques de rentrée atmosphérique et d’atterrissage qui seront mises en œuvre par de futures missions martiennes européennes. L’engin spatial est développé dans le cadre du programme ExoMars de l’ESA, avec la participation de l’agence spatiale russe Roscosmos.

Maquette de l'atterrisseur Schiaparelli
Maquette de l’atterrisseur Schiaparelli

Schiaparelli est lancé le 14 mars 2016 par une fusée russe Proton avec l’orbiteur martien ExoMars Trace Gas Orbiter, qui assure son transport jusqu’à proximité de Mars. Le 19 octobre 2016, il entame sa descente vers le sol martien mais tout contact est perdu peu après le largage du bouclier thermique et une trentaine de secondes avant l’atterrissage. L’orbiteur de la NASA MRO parvient à photographier les traces de l’impact de Schiaparelli qui s’est écrasé à quelques kilomètres du centre de la zone d’atterrissage prévue.

zooming_in_on_schiaparelli_components_on_mars

L’engin spatial d’une masse totale de 577 kg utilisait un véhicule de descente équipé d’un bouclier thermique le protégeant de la chaleur générée par la rentrée atmosphérique à grande vitesse, d’un parachute déployé une fois la vitesse tombée à Mach 2, et enfin, de moteurs-fusées à ergols liquides qui devaient lui permettre de se poser en douceur. Il emportait également une petite charge utile scientifique, mais sa durée de vie prévue sur le sol martien était limitée à 8 jours environ en raison de la capacité de ses batteries qui n’étaient pas rechargeables.

 

Plus d’informations sur la mission « ExoMars » sur le site de l’agence spatiale européenne.

Plus d’informations sur l’atterrisseur Schiaparelli sur wikipedia.

 

Les sciences au lycée COUSTEAU

cropped-e00d9de993.jpg

Dans les articles de la catégorie « en direct du lycée », vous pourrez découvrir ou redécouvrir toutes les activités scientifiques qui prennent place au sein même de l’établissement: des activités expérimentales (S.L, M.P.S, Travaux Pratiques…), mais aussi des sorties, des articles rédigés par des groupes d’élèves ou bien encore les contributions du club traduction…

Des actualités scientifiques commentées

Des actualités scientifiques commentées

Dans les articles de la catégorie « actualités scientifiques », vous trouverez tout au long de l’année des exploits, découvertes scientifiques ou autres défis technologiques en rapport (de près ou de loin…) avec les sciences.

felix

Mais loin de rester simples rapporteurs de ces faits scientifiques d’actualité, nous nous efforcerons de les mettre en lien avec les notions abordées en classe et de les éclairer de nos modestes lumières.

N’hésitez pas à commenter vous-même ces actualités scientifiques afin d’exprimer votre enthousiasme, vos doutes ou même vos questions, et que nous puissions échanger autour de ces événements. Votre avis nous intéresse !

hqdefault

A ce propos, quel événement scientifique récent vous a marqué, intéressé, troublé, questionné ? Dites-nous tout dans vos commentaires ci-dessous !

Des liens à la pelle !

Les articles de type « Liens utiles » se proposent de mettre en avant des sites, blogs, podcasts, articles, vidéos… incontournables en sciences physiques.

Qu’il s’agisse d’une conférence brillante de clarté sur la relativité ou d’un site d’exercices corrigés de chimie, nous vous ferons régulièrement part de nos coups de cœur du web.

Et pour commencer, un site à visiter de toute urgence par les élèves de Terminale S:

labolycee

http://labolycee.org/

Ce site recense tous les sujets de Bac tombés ces dernières années dans les différents centres d’examens français, classe tous les exercices par thème et fournit même un corrigé détaillé, barème inclus ! De quoi réviser efficacement tout au long de l’année et se confronter à de « vrais » sujet de Bac…

Et vous, vous avez aussi des bons plans à partager ? Laissez vos liens en commentaire et nous ferons notre possible pour les relayer dans de futurs articles !