2ème prix du Défi « Cultivons nos cristaux » pour le lycée Philippe COUSTEAU !

Les élèves représentant le lycée après la cérémonie

Cette année, deux groupes de M.P.S (2nde 1 et 2nde 8) ont participé au concours « cultivons nos cristaux » qui met au défi les élèves de collège et de lycée de l’académie de faire croître le cristal le plus gros et surtout le plus beau.

Élèves de seconde 8 préparant une solution saturée de sulfate de cuivre pour faire croître leur amorce (visible en bas à droite de l’image)

Dans chaque classe, 6 groupes de 4 élèves ont fait croître un cristal de sulfate de cuivre qui se devait d’être le plus gros et le plus beau possible, tout en étant limités par la quantité de sel (150 grammes) fournie par l’organisation du concours.

Sélection du « meilleur cristal » dans chaque classe

Les élèves ont ensuite élu démocratiquement le meilleur cristal dans chacune des  deux classes, puis les enseignants de SVT et Physique Chimie impliqués ont à leur tour choisi LE candidat au titre, un seul cristal pouvant être présenté par établissement.

Vitrine exposant tous les cristaux envoyés par les établissements de l’académie (celui du lycée Philippe Cousteau est en haut à droite !)

C’est ainsi le cristal préparé par 4 élèves de seconde 1 qui a représenté le lycée au concours, et la sélection s’est avérée payante, les jurés lui ayant décerné le second prix dans la catégorie lycée !

Les élèves de 2nde 1 et 8 représentant le lycée lors de la remise de leur prix

La cérémonie de remise des prix a eu lieu mardi 24 avril 2018, de 13h à 16h, dans l’amphitéâtre Aula Magna de l’Université de Bordeaux à Pessac. Entre deux remises de récompenses, nous avons pu assister aux conférences d’universitaires ainsi qu’à la projection de petits films autour de la cristallographie. Un moment agréable et enrichissant que nous avons pu partager avec un auditoire d’environ 300 élèves et enseignants ayant participé au concours.

Le groupe de MPS de 2nde 1, fêtant leur réussite avec leurs enseignantes et la technicienne de laboratoire du lycée, également bien mise à contribution dans cette aventure.

Bravo à tous les participants pour leur investissement, pendant et en dehors des cours, et rendez-vous l’année prochaine pour essayer de faire, pourquoi pas, encore mieux ?

 

Le concours est lancé !

Groupe de seconde 8 ayant obtenu le « meilleur » cristal de sulfate de cuivre pendant la phase de préparation du concours

Depuis le début de l’année, deux groupes de M.P.S (2nde 1 et 2nde 8) se préparent à participer au concours « cultivons nos cristaux » qui met au défi les élèves de collège et de lycée de l’académie de faire croître le cristal le plus gros et surtout le plus beau.

Comme chaque année, le sel utilisé pour la croissance cristalline, fourni en quantité limitée par l’organisation, n’est dévoilé qu’avant les vacances de Noël: nous venons d’apprendre qu’il s’agira de sulfate de cuivre.

cristaux de sulfate de cuivre obtenus pendant la phase de préparation

Il s’agit d’une bonne nouvelle pour nos élèves, car ils ont beaucoup travaillé sur ce sel pendant la phase préparatoire, ce qui devrait leur faire gagner du temps !

Dès la reprise, nos chimistes en herbe auront jusqu’au mois de février pour réaliser le cristal le plus parfait possible, pendant, et entre les séances de M.P.S. Bon courage à eux et que les meilleurs gagnent !

Les protections solaires

 

On adore le soleil chaud l’été mais doit-on se méfier? Faut-il vraiment se protéger du soleil? Tout d’abord, nous allons déterminer s’il est nécessaire d’utiliser ces protections.

Garçon, Enfant, Amusement, Plage, Mer

Le soleil permet la  fixation du calcium dans nos os, au travers de la synthèse de la vitamine D. Le soleil émet des rayons UVB, ces rayons sont responsables des brûlures, des UVA, du bronzage et de l’allergie

Quel risque que-t-on hormis un coup de soleil?

  • à part un bon coup de soleil, qui est vraiment douloureux, il existe des dangers comme des coups de chaleur qui se manifestent par des maux-de-tete, vomissements…, s’il y a une exposition au soleil trop excessive il pourrait y avoir un cancer de la peau se qui est très dangereux. pour le petit, Il faut obligatoirement protéger l’enfant pour qu’il ne fasse pas d’hydrocution.

Plage, Filles, Détendre, Soleil, Vacances, De Vacances

Que signifie le signe « FPS » présent sur tous les produits de protections du commerce ? 

  • Le facteur de protection solaire, (FPS) est un indice permettant d’estimer le degré de protection que donne un écran solaire,il  est toujours suivie d’un nombre : 15, 30, 45, 60, etc. Ce nombre représente le rapport entre le temps requis pour que les rayons ultraviolets produisent un coup de soleil avec et sans écran solaire.  Exemple un FPS de 30 indique qu’on peut, s’exposer au soleil 30 fois plus longtemps sans risques de coup de soleil. Pour évider tous problèmes dut au soleil il est important de bien se protéger avec une application de crème solaire régulière et ne pas rester trop longtemps exposé au soleil.

Utiliser une crème solaire bio est il nécessaire ?

  • Le problème des crèmes solaire de commerce est qu’elles contiennent parfois des composants indésirables En revanche les crèmes solaire biologique sont conçu pour ne présenter aucune causes d’allergie ( sans parfum,sans produit chimique, sans colorant…). La principale différence entre une crème traditionnelle et une crème solaire bio est que celle ci  réside dans le filtre UV. Les crèmes traditionnelles contiennent des filtres de synthèse alors que pour  crème solaire bio, il s’agit de filtres minéraux, donc naturels.

Crème Solaire, Soins De La Peau

 

 

Les protections solaires

Le Soleil a beaucoup de bienfaits pour nôtre organisme. Mais il ne faut pas en abuser, car les Ultraviolets (rayonnement électromagnétique émis par le Soleil) absorbés par la peau sont susceptibles de provoquer des cancers cutanés.
Même avec une peau mat, il est nécessaire de bien se protéger du Soleil en été et de ne pas trop en abuser.

I- Les risques

Tout d’abord, tu as une peau mate, ce qui t’évites d’attraper des coups de soleil rapidement et qui te garantie un bronzage plus rapide. On dis que ton phototype est évalué à 4.

Mais cela n’empêche pas d’avoir un risque plus important pour toi et tes enfants, car les UV peuvent créer des cancers cutanés avec un contacte au Soleil abusif ou sur une longue période.

II- Le sigle FPS

Le sigle FPS signifie le Facteur de Protection Solaire. C’est un indice permettant d’estimer le degré de protection d’un produit solaire vendu. L’indice est suivit d’un nombre tel que 15°, 30°, 40° ou encore 60°… ce qui indique le temps que mettent les rayons à produire un coup de soleil.

Pour tes enfants, il est préférable de choisir un indice de protection entre 40° et 60°.

III- Les crèmes bio

Les crèmes solaires bio sont principalement utilisés pour des peaux sensibles, souvent soumises à des allergies au soleil ou à certains composants. Il n’y a donc pas vraiment d’intérêts à utiliser des produits de cette gamme si tes enfants ne présentent aucunes sensibilités allergiques.

IV- Précautions particulières

Enfin, il est nécessaire d’avoir une protection adaptée à notre type de peau, mais avant tout, des horaires d’expositions sont favorables :

soit entre 12h et 16h en France métropolitaine pendant l’été, car c’est le moment où les rayons solaires sont les plus intenses, donc les plus dangereux.

Il faut déjà éviter une exposition au soleil en milieu de journée, c’est-à-dire entre 12h et 16h, car les rayons solaires sont plus intenses et donc plus dangereux. Le mieux est de rester à l’ombre, pour éviter les rayons du soleil, mais aussi de favoriser des vêtements qui stoppent les UV, de préférence blancs.

 

La protection face au soleil

Cet article est une réponse à une question d’une internaute qui se demandait quels étaient les dangers du soleil en été. Nous allons donc répondre à sa question tout en exprimant le cas général.

Tout d’abord, hormis les coups de soleil, il y a des risques de cancers de la peau tels que les carcinomes cutanés, qui sont les plus fréquents, et les mélanomes cutanés, qui sont beaucoup plus rare et grave.

Les FPS (facteur de protection solaire) est un indice permettant d’estimer le degré de protection d’une crème solaire. Le FPS nous informe également sur la proportion des rayons UVB bloqués par une crème solaire. Pour vos enfants il faut utiliser une crème solaire avec un FPS supérieur à 15.

Il y a différents prototypes qui varient entre un et six. Ils se basent sur les caractéristiques physiques d’une personne et sa résistance en fonction de son exposition au soleil.

Il n’y a pas un grand intérêt à prendre une crème solaire bio plutôt qu’une crème solaire standard, à part le naturel de la crème si on prend deux crèmes dont une bio et que les deux ont le même nombre de FPS elles couvriront la peau de la même manière face au rayons UVB.

Pour vous et vos enfants, il faut éviter de rester au soleil trop longtemps entre 12 et 16 heures, il faut sortir couvert avec un chapeau ou une casquette, un t-shirt et un short, rappliquer de la crème solaire plusieurs fois dans la journée et rester le plus souvent possible à l’ombre.

 

K.Metreau J.Rubeth

La protection solaire

La protection solaire

Le soleil est à la fois notre ami et notre ennemi. Il nous est bénéfique pour sa vitamine D mais peut être néfaste pour notre peau. Réactions cutanées, vieillissement prématurée de la peau, cancers, une exposition trop forte au soleil peut causer des dommages très grave. Suivez nos conseils pour vous protéger des rayons UV.

Au-delà des véritables coups de soleil que l’on peut décrire lors de l’apparition d’hyperthermie maligne d’effort qui signifie une élévation extrême et brutale de la température centrale suite à une activité ou travail musculaire intense qui provoque une désadaptation des systèmes régulateurs de l’organisme avec altération des métabolismes cellulaires et souffrance multi viscérales, le soleil est responsable d’un développement considérable de cancers de la peau.

Le facteur de protection solaire, ou FPS, est un indice permettant d’estimer le degré de protection qu’offre un écran solaire. L’abréviation FPS est toujours suivie d’un nombre. Ce nombre représente le rapport entre le temps requis pour que les rayons ultraviolets produisent un coup de soleil avec et sans écran solaire. Ainsi, un FPS de 30 indique qu’on peut, en théorie, s’exposer au soleil 30 fois plus longtemps sans avoir de coup de soleil.

Pour qu’un enfant soit bien protégé il faut un FPS supérieur ou égal à 30.

Les crèmes solaires bio ont l’avantage de ne pas être dangereuses pour l’environnement. Elle sont efficaces mais doivent toutefois être appliquées plus souvent sur la peau, car leurs indices de protection sont moins élevés que ceux des autres crèmes solaires.

Les crèmes ont un intérêt car on va conserver mieux l’environnement mais elles protègent moins donc il faut faire un mélange des deux crèmes pour une meilleure utilisation.

On commence par la base : évitez de vous exposer au soleil entre 12h et 16h. C’est à ce moment que l’intensité des rayons UV est à son paroxysme. Ensuite, exposez-vous de manière progressive : on s’abstient de bronzer toute la journée dès le premier jour, vous pouvez être sûr d’avoir un teint écrevisse à la fin de la journée.

Chaque personne est unique et réagit donc de manière différente aux rayons du soleil. Les personnes à la peau très claire, aux cheveux blonds ou roux et aux yeux bleus sont les plus fragiles car elles ont moins de mélanine dans la peau, ce pigment qui absorbe les rayons du soleil. Si vous faites partie de ces personnes, il faut redoubler de vigilance.

Il faut choisir sa protection selon son type de peau : plus votre peau est claire, plus l’indice de protection IP ou le facteur de protection solaire FPS doit être élevé. Pour bénéficier d’un réel bouclier, l’indice de protection de votre crème solaire doit être supérieur à 30.

Il est impératif que votre crème solaire vous protège à la fois des rayons UVB, responsables des coups de soleil, et des rayons UVA à qui l’on impute le vieillissement de la peau et l’apparition des rides. Appliquez votre protection avant d’aller au soleil, puis renouvelez l’opération toutes les deux heures et après chaque baignade (si vous êtes du genre à passer votre journée dans l’eau, investissez dans une crème waterproof).

Thomas Bergeon, Corentin Niaud

Les TS3 au Laser Mégajoule (LMJ)

Mardi 24 janvier 2017, les élèves de la classe de Terminale S 3, accompagnés de leurs professeur de SVT et de Physique-Chimie, ont passé la journée à l’Institut Lasers et Plasmas, site du CEA au Barp abritant notamment le Laser Mégajoule.

Photo de groupe prise dans le hall de l’institut lasers et plasmas, juste avant le départ pour la visite du laser mégajoule

La matinée a été occupée à la présentation du site et de ses enjeux, puis les élèves ont investi l’exposition permanente sur le LMJ afin de trouver les réponses au QCM auquel ils ont été soumis par les organisateurs.

Après le déjeuner, les élèves ont pu manipuler différents montages expérimentaux autour de la lumière. Les notions explorées dans le cadre de ces montages avaient été travaillées en classe en amont de la visite.

Vous trouverez les documents ayant servi de support aux élèves lors de ces ateliers expérimentaux en cliquant ici.

La journée s’est ensuite terminée par le clou du spectacle: la visite du gigantesque bâtiment abritant le laser mégajoule.

Implanté depuis 1965 sur la commune du Barp, entre Bordeaux et Arcachon, le centre d’Etudes Scientifiques et Techniques d’Aquitaine (Cesta) a pour mission première d’assurer l’architecture industrielle des armes de la force de dissuasion. Sur le site est implanté le LMJ. L’objectif du LMJ est de recréer, en laboratoire, des conditions thermodynamiques semblables à celles rencontrées lors du fonctionnement d’une arme nucléaire.

Le LMJ sert aussi à faire de la recherche dans le but de développer dans le futur des centrales utilisant la fusion plutôt que la fission nucléaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

La revue de la santé

La revue de la santé

Question de AMBRE GARNIER : « Chère revue de la santé, Je vous écris car l’été approche, et je me pose quelques questions… Que risquent les peaux sensibles au soleil ? Qu’est ce que signifie le sigle FPS ? Les crèmes bio ont-elles un réel intérêt ? J’aurais voulu avoir quelques conseils d’utilisation concernant ces produits ?  Je vous remercie d’avance pour toutes les informations que vous pourrez me communiquer… ».

Nous allons vous expliquer la différence entre les entre les rayons ultra violet A (UVA) et les rayons ultra violet B (UVB). Les rayons ultra violet A, sont capables de pénétrer profondément dans la peau tout comme les rayons ultra violet B. Les rayons ultra violet A, sont responsables de son vieillissement et les ultra violet B, son responsables des coups de soleil et sont près de 1000 fois plus puissants que les ultra violet A.

Quels sont les effets du soleil sur la peau ?

Le soleil n’a pas que des effets positifs, il a aussi des effets nocifs. Celui-ci a des effets positifs sur le moral, mais il est tout de même la cause principale du vieillissement prématuré de la peau et des cancers cutanés.

Que signifie le sigle FPS ?

Le sigle FPS est un indice permettant d’estimer le degrè de protection qu’offre un écran solaire. Celui-ci est suivie d’un nombre : 15, 30, … Un FPS de 30 indique que l’on peut s’exposer au soleil 30 fois plus sans avoir de coup de soleil.

Les crèmes bio ont-elles un réel intérêt ? Et conseils d’utilisation concernant ces produits ?

Elles ont effectivement un réel intérêt, elles sont respectueuses de l’environnement et ne sont pas toxique ni nocives pour la peau même les peaux sensibles, contrairement au crèmes solaires industrielles, de consommation.

Nous vous conseillons donc de les utiliser ou alors utilisez les non bio mais avec précaution.

Nous espérons donc avoir pu vous aider et répondre a vos questions.

Le Soleil, comment s’en protéger?

Dans la semaine nous avons reçu une lettre d’Ambre qui se questionnée aux sujets des protections solaires ! Tout d’abord il faut savoir qu’outre un bon coup de soleil, le soleil nous expose bien d’autres risques pour notre santé, comme un vieillissement  prématuré de la peau, des allergies et dans les cas les plus graves des cancers.

Ambre, tu te demandais ce que signifier FPS : Et bien c’est le facteur de protection solaire. FPS est toujours suivi d’un nombre 15, 30, 40, 60, etc.… Cela représente le rapport entre le temps requis pour que l’ultra violet produise un coup de soleil avec et sans crème solaire. Par exemple, avec une crème solaire avec un FPS de 40, tu mettras 40 fois plus de temps à attraper un coup de soleil.

Donc plus ce chiffre est élevé plus la protection sera élevé, le meilleur pour tes enfants sera donc un indice élevé comme du 60, par exemple. Ceci est préférable, car vos enfants on sans doute la peau clair.

Mais alors quelle crème solaire prendre ?

La crème conventionnelle (non-bio)  est à éviter,  car sa composition est remplie de matières toxiques, elles peuvent provoquer  des troubles hormonaux, des allergies cutanées, de l’acné, pénétrée  dans le sang et le lait maternel. Cette crème c’est un peu de pollution qu’on étale inconsciemment sur nous…

La crème bio a-t-elle alors un réel intérêt face à celle-ci ?

Sachez que la crème BIO est meilleure (ou moins pire), elle est constituée de matières naturelles, elle est censée ne pas polluer, et faire tout le contraire de notre bonne vieille crème conventionnelle. Mais, parce que oui, tout n’est pas bien  dans le BIO, cette crème protège des UV mais pas aussi bien qu’une crème conventionnelle.

Donc Ambre après ces quelques informations c’est à toi de choisir ce que tu préfères !

Pour finir, tu nous a demandé des conseils pour une journée plage avec les enfants en toute sécurité :

Et bien voila nos 5 conseils pour profiter de la plage sans risques :

-Avant tout tu dois savoir que les enfants de moins de 1 an (voir 3 ans) ne doivent JAMAIS être exposés au soleil.

– Il faut éviter le soleil entre 12h et 16h car le soleil est très agressif pendant ce créneau horaire.

– Les enfants doivent être systématiquement protégés avec de la crème et au mieux avec des vêtements qui filtres les UV, ainsi qu’un chapeau large de préférence.

-Le port de lunettes de soleil est fortement recommandé car les rayons solaires abiment la rétine de l’œil sur le long terme.

-Pour finir, fais attention, le parasol n’est pas que ton ami, les rayons solaires réverbérés par le sable peuvent toucher les plus sensibles.

J’espère que notre article t’auras permis d’y voir plus clair au sujet des protections contre le soleil, et à bientôt pour un nouvel article de la revue santé.

LAULHERE Elora, MICHEAU Mathilde

Comment se protéger du soleil ?

L’été approche et que ce soit pour nous ou notre entourage nous avons toujours besoins de conseils pour protéger notre peau de son ennemi, le soleil. Nous ignorons généralement les véritables risques de celui-ci et tout conseils est bon à prendre lorsqu’il s’agit de santé.

Quels conseils pour se protéger du soleil ?

Plus que mettre de la crème solaire beaucoup de conseils peuvent être appliqués pour se protéger du soleil. Par ailleurs il faut : éviter de s’exposer aux heures les plus chaudes de la journée, rechercher de l’ombre, se couvrir ( lunette de soleil, chapeau…) et bien évidemment mettre de la crème solaire toutes les deux heures est conseillé.

Que signifie le symbole FPS ?

Le sigle FPS est l’anagramme du Facteur de Protection Solaire. Plus ce facteur est élevé, plus la protection est efficace. Il faut alors choisir sa crème solaire avec précaution tout en prenant en compte l’indice de protection face à chaque personnes comme utilisé une crème plus forte pour les personnes à la peau, la peau ou les cheveux claires ainsi que pour les enfants en bas âges.

Quels sont les risques d’une mauvaise exposition au soleil ?

Les risques d’une exposition trop longue ou trop forte diffèrent beaucoup et nous pensons trop souvent que le seul risque que nous encourons est d’attraper un coup de soleil mais les risques sont nombreux : vieillissement de la peau, cancers cutanés, photosensibilité, cataracte, dégénérescence de la rétine…

Les crèmes solaires « bio » : Bonne ou mauvaise idée ?

Les avis sont généralement très partagés face à la crème solaire bio. Cependant il a été constaté que celle-ci résiste mieux à l’eau qu’une crème « classique » mais elle est également plus rapidement absorbée par notre peau et donc efficace pendant moins de temps. Un autre problème évidant a été constaté sur la crème solaire bio, celle-ci a généralement un indice de protection moins élevé que les autres crèmes solaires. Pour conclure chaque avis est partagé, la crème solaire bio peut être très efficace pour quelqu’un n’ayant pas besoin d’une protection optimale face au soleil mais elle est déconseillée pour les peaux trop sensible.

source : document de l’Afssaps/e-cancer.fr

Barrière Sarah/Nogues Axelle