Juil 02

Concours d’Écriture de Nouvelles au Lycée

Ce Jeudi 3 Juin a eu lieu la remise des prix du Concours d’Écriture de Nouvelles du Lycée des Graves, dont le thème était « Goût de lire, soif d’écrire ». Organisé chaque année par Lire en Poche depuis plusieurs années (en partenariat avec le Crédit Agricole) et par Mme Gayte, professeure documentaliste du lycée, il était cette année ouvert à tous les élèves du lycée. 19, de la seconde à la terminale, se sont portés volontaires et sont allés au bout du concours. Il y avait cette année une restriction sur le nombre d’élèves pour des raisons sanitaires et certains élèves inscrits n’ont pas fini le concours.

Le recueil des nouvelles gagnantes

Dans le cadre du concours, deux ateliers d’écriture ont été organisés au CDI les 12 Janvier et 26 Mars 2021 pour aider les participants à écrire leur nouvelle. Ces ateliers étaient encadrés par Séverine Vidal ; écrivaine de romans, albums et bandes dessinées pour tous âges (Nos cœurs tordus, Soleil Glacé, Pëppo, L’été des Perséides…) ; habituée à animer ce type d’événements dans diverses structures.

Le premier atelier a permis aux élèves d’expérimenter différents types d’exercices d’écriture (contraintes thématiques, écriture à partir d’une photo…) et de prendre connaissance des consignes du concours. Séverine Vidal a dû rédiger un texte que les élèves devaient intégrer n’importe où dans leur nouvelle : « Nous avons séché nos larmes ; tous les autres sont repartis. Je reste avec elle, là, sous un soleil timide. Alors elle me tend une petite boîte recouverte de velours élimé, couleur moutarde. Je l’ouvre. Sous un paquet de vieilles photos de la vie d’avant, se trouve une lettre. Se trouve LA lettre. ». Ils devaient aussi y placer les mots « huître », « brique », « danser » et « coriace » (piochés aléatoirement). Loin d’être une contrainte, ces consignes ont permis de voir à quel point la créativité de chacun, malgré une base commune, permettait de donner naissance à des textes très différents. Lors du second atelier, Séverine Vidal a apporté de précieux conseils à chacun des élèves individuellement pour les aider à finaliser leurs œuvres.

Rendues le 26 avril, les nouvelles ont été lues par un jury composé de Séverine Vidal, des professeurs documentalistes, d’une professeure de Français du lycée et d’une organisatrice de Lire en Poche qui ont fait une présélection de 12 œuvres et l’ont envoyé au jury final (professeurs des Graves, membres de Lire en Poche, du Crédit Agricole, de la Médiathèque et de la Mairie de Gradignan) chargé de désigner les lauréats. La remise des prix a donc eu lieu ce Jeudi 3 Juin en salle d’exposition, en présence de Mme Gayte, de représentants de Lire en Poche et du Crédit Agricole ainsi que du Proviseur, du Proviseur-Adjoint et de Mme Guillem. Tous ont exprimé à quel point ils étaient heureux que ce partenariat soit possible pour faciliter la transmission de la culture en cette période difficile, et que les élèves soient aussi nombreux à manifester un goût pour l’écriture. Pour la première fois, tous les participants ont reçu un chèque de 20 € à dépenser en librairie.

Les lauréats ont ensuite été annoncés, bien que les jurys aient précisé que toutes les nouvelles étaient d’une grande qualité et que le choix avait donc été très dur. Sont respectivement arrivés en seconde et troisième position Raphaël Gaubert-Rachmuhl (T°6) pour sa nouvelle Maud (qui aborde la transmission et la relation entre un jeune homme et une vieille dame espiègle) et Mathieu Richard (1°4) pour Reims 1914 (qui raconte l’histoire d’Emile, un petit garçon forcé de partir pour Reims à l’aube de la guerre). Le premier prix est quant à lui revenu à Lucie Pellard (2nd7) pour sa nouvelle Le goût d’écrire, qui apparaîtra sur le site de Lire en Poche. Son texte, très poétique, nous fait découvrir San, élève Écrivaine à l’École de la Magie des Histoires. Elle sera invitée à monter sur scène lors de la cérémonie d’ouverture du salon (8 au 10 Octobre 2021). Les trois gagnants ont été récompensés par des chèques livres de 50 et 100 € et pour le 1er prix, d’une tablette.

Un recueil contenant les nouvelles primées a été distribué aux participants, et devrait être accessible sous peu au CDI aux côtés des autres textes. Le concours devrait être réitéré l’année prochaine. Dans le recueil, Séverine Vidal explique avoir été « émerveillée par la qualité » des nouvelles et ajoute « J’ai eu le plaisir de lire des histoires très personnelles, la plupart du temps bien construites, des écritures sensibles et puissantes. […] dans ces nouvelles on parlait de transmission, de peur, d’identité, de mémoire envolée, de guerre et de partage, d’amour, de deuil et d’espoir, de famille et d’amitié. […] On voyageait à travers temps ou on se tenait, immobile, face au miroir pour trouver des réponses. Il y avait de l’aventure et de l’intime. Tout un monde, en une vingtaine de textes. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*