La loi du silence

Par Anaïs, Lina, Majdouline, Selma et Janis, 5e 5

Semaine contre le harcèlement scolaire, du 3 au 9 novembre 2016

Le 4 novembre, M. Cotton nous a parlé du harcèlement. Il nous a raconté une histoire, en nous demandant de nous mettre dans la peau des personnages.

À cinq heures, Alex sort du collège. Pas très loin se tient Benoit, qui, très énervé, agresse Alex. Alex a peur, il ne sait pas quoi faire. Christophe, qui est témoin de la scène, ne sait pas comment faire face à la peur de se faire lui-même agresser.

Maintenant, grâce à l’intervention de notre CPE, nous savons ce qu’ils doivent faire en cas d’agression physique ou verbale.

Si nous sommes témoins d’une agression, surtout, nous ne devons pas fermer les yeux sur ce qui arrive. Il faut agir même si on a peur. Il faut immédiatement faire appel à une personne.
On peut aussi de nous-même aller s’interposer sans rentrer dans le jeu de l’agresseur (sans l’insulter ni le taper). Il faut tout simplement essayer de comprendre la raison pour laquelle il s’est mis à agresser une personne.

Si l’agresseur est parti, vous devez immédiatement aller rejoindre la victime pour savoir si elle va bien. Ensuite, vous pourrez faire appel à quelqu’un.

Si, dans un cas contraire, vous êtes la victime, vous devez éviter de passer par la violence pour vous défendre. Il faut communiquer avec son agresseur pour savoir ce qu’il se passe. Bien sûr, tout cela n’est absolument pas facile à faire ! Il faut faire preuve de courage.
Il ne faut pas avoir honte de faire appel à un adulte. Au contraire, en agissant ainsi, vous ferez preuve de courage.

Attention : Une agression n’est pas toujours physique (des coups), elle peut être aussi verbale (des insultes).

Anaïs, Lina, Majdouline, Selma et Janis, 5e 5

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*