Les élèves de l’EREA au théâtre !

Article rédigé collectivement par les élèves des sections PAR et Pressing 2

Les élèves de Terminale CAP ont assisté au spectacle DRAG de Jérôme Batteux, auteur, metteur en scène et comédien, les 20 et 21 Janvier 2022 au Royal à Pessac.

Le comédien avait discuté avec les élèves avant la représentation, dans le lycée, afin d’expliquer son métier. Cette rencontre généreuse a permis aux jeunes de découvrir l’univers culturel du théâtre et d’échanger sur les thèmes du spectacle qui sont : le regard de l’autre, sur soi-même, l’homosexualité, la tolérance, la confiance en soi.

Le spectacle était captivant, à la fois drôle et triste. Le personnage raconte sa vie au quotidien, qu’il ne se sent pas toujours libre d’être lui-même, sauf sur scène.

A la fin du spectacle, en bord de scène, et il a expliqué qu’il avait rencontré des Drag Queen pour préparer son spectacle.

On a appris que l’acteur avait rencontré des enfants mis à la porte par leur famille à cause de leur homosexualité dans l’association Le Refuge. C’est triste de savoir que cela existe.

Alicia (Press2) : «Les costumes sur-mesure étaient magnifiques, tout comme le maquillage» ; «Il faut s’accepter comme on est».

Rose (Press2) : « Les musiques étaient trop bien, surtout la première où le comédien dansait et faisait du playback»

Moussa (Par2) : « C’était la première fois que j’allais à un spectacle. C’était bien, la façon de danser du comédien, la musique, les lumières. »

Yanis (PAR2) : «On veut souvent faire comme les autres pour ne pas se faire remarquer. Il faut accepter les gens même si c’est difficile».

 Nous remercions chaleureusement Jérôme Batteux et nous espérons le revoir bientôt au lycée.

La nature en ville et Paysan Designer

article rédigé par les élèves JP1

Le 7 janvier 2022, les élèves jardiniers paysagistes de première et deuxième année de l’EREA, ont visité plusieurs parcs et jardins de Bordeaux, ainsi qu’une exposition au musée des arts décoratifs et du design (MADD).

C’est agréable pour s’y promener, promener les chiens, faire du sport (vélo et courses) (Mahamadou).

Le square Vinet et son beau mur végétal. On se croit au cœur de la nature (Vincent).

La nature en ville se retrouve aussi sur les balcons, les bordes de fenêtres et des trottoirs.

Le jardin public de Bordeaux,crée en 1746. Il fait 10,8 hectares d’espace vert et il est situé en plein centre de la ville. En 1746 son style était à la française mais depuis 1858 le jardin public prend son style anglais. Ce lieu et un endroit où on peut se balader, il y a des attractions pour les enfants. Dans ce jardin il y a plusieurs centaines d’arbres. Et aussi des espèces végétales remarquables. Dans le jardin public il y a un jardin botanique on y plante des bulbes, des plantes exotiques. (Hugo)

L’après-midi nous avons visité le musée MADD. L’exposition « Paysans designers » nous a montré des objets anciens pour travailler la terre et les plantes (Mathias).

C’était une bonne journée, nous avons appris plein de choses intéressantes.

Un temps fort pour les lycéens de l’EREA

Lundi 24 janvier 2022 : rencontre avec une Députée

Dans le cadre d’un projet d’Enseignement Moral et Civique, en lien avec le programme  » Devenir Citoyen, de l’École à la Société », tous les élèves de Terminale C.A.P, en présence du Chef d’Établissement, Martial Moison et des enseignants, ont pu rencontrer Madame la Députée Bérangère Couillard de la 7e circonscription de Gironde.

Après un rappel historique sur l’histoire des Députés, madame la Députée a notamment exposé le rôle et les missions qui leur sont attribués.

Ensuite, les élèves ont pu échanger librement avec elle et lui poser des questions précises sur :

  • le rôle des Institutions,
  • les fonctions et la vie d’un Député,
  • le travail parlementaire,
  • l’environnement et la responsabilité collective,
  • le thème de la parité dans la vie politique,
  • les droits des femmes et le combat à poursuivre.

Cet échange a été très riche de part et d’autre et a permis aux élèves de se sentir concernés par la vie politique et par les futures élections présidentielles.

Nul doute que cette rencontre d’exception aura marqué l’esprit des élèves et restera un temps fort pour nous tous citoyens.

Paroles d’élèves :

Moussa (PAR2) : «J’ai trouvé l’intervention de la députée intéressante.»

Morad (PAR2) : «Je me suis rendu compte qu’un.e. député.e rencontrait les citoyens pour régler des problèmes, discuter et trouver des solutions, y compris les élèves dans leur établissement.»

Rose (PRESS 2) : «On a appris qu’une députée travaille beaucoup, avec un emploi du temps chargé et beaucoup de rendez-vous. Qu’elle se déplaçait à l’Assemblée Nationale presque toutes les semaines. Elle n’a pas beaucoup de temps pour sa vie de famille et pour elle même.»

Marianna (PRESS 2) : «J’ai trouvé son intervention touchante lorsqu’elle a parlé de son engagement contre les violences faites aux femmes. Ce n’est pas tout le monde qui s’engage comme cela.»

Visite à la MECA

Le 14 octobre 2021, les classes de MMEV 1, d’A.T.M.F.C. et de Maçon 1ère année sont allées à la MÉCA (Maison de l’Économie Créative et de la Culture).

Ce musée expose des œuvres d’Art Contemporain. Il peut aussi prêter des œuvres à d’autres musées, à des établissements scolaires, à des hôpitaux, etc.

La MÉCA dépend du FRAC (Fonds Régional d’Art Contemporain).

Cette exposition « BODY DOUBLE », entièrement réalisée par des artistes femmes, met en avant des portraits ou des créations de femmes : performance filmée, vidéos, sculptures, peintures, croquis, créations faites à partir de tissus et de papier recyclé …

Grâce aux œuvres exposées, cette visite nous a permis de nous interroger sur :

  • les corps féminins et leurs représentations dans l’Art Contemporain
  • le statut des Femmes dans le monde
  • les discriminations subies par les Femmes au fil de l’Histoire
  • le combat individuel et collectif des Femmes.

La commissaire d’exposition, venue exceptionnellement de Paris, nous a apporté des éclairages sur ses choix d’accrochage et sur sa sélection d’œuvres.

Cette visite guidée, dont les prolongements se feront en cours de Français et d’Arts Appliqués, n’aura laissé aucun d’entre nous insensible et nous aura permis de nous familiariser avec l’Art Contemporain.

Les « A.T.M.F.C 1 », « Maçon »1 et « M.M.E.V.1 ».

Reportage : Les Métiers de l’EREA

Ecrit et réalisé au sein du dispositif ULIS par Théo DEBANDE , Elève de CAP 2ème année

Le chantier des Peintres Applicateurs de Revêtements (P.A.R) au restaurant pédagogique

Pour leur chef d’œuvre, les élèves du CAP Peintres applicateurs de revêtements 2eme année ont rénové le restaurant pédagogique de l’EREA !


A quoi servira cette pièce ?

C’est un restaurant pour les adultes, ça permet aux élèves ATMFC (Assistant Technique en Milieu Familial et Collectif) de s’entraîner à servir les repas.

Combien de temps va durer ce chantier ?

Ce chantier est prévu pour 2 semaines.

La partie rénovation a commencé le 26 Novembre et s’est terminée le 10 décembre !

Le chantier de la pose de sol aura lieu le 18 janvier 2022 .

Qu’est ce que vous avez appris sur ce chantier ?

Nous avons gagné en expérience, amélioré nos techniques. On nous a laissé le temps de bien nous appliquer et de nous expliquer quand c’était difficile.

Comment s’est déroulé ce chantier ?

Avant le chantier :

On commence par visiter les lieux. On a regardé s’il n’y avait pas de défauts sur les murs, les meubles qu’on pouvait bouger, les prises, interrupteurs et les radiateurs ( qu‘on ne pouvait pas bouger). On a travaillé par groupes pour faire des propositions au client : couleurs, formes,…

Il a fallu ensuite choisir une zone de stockage pour notre matériel : Le dégagement entre le restaurant et le CDI. On a créé un plan pour qu’on puisse répartir le travail entre tous les élèves. On a pris les mesures pour calculer les surfaces et les quantitatifs.

Préparation  :

D’abord on a bâché le sol du chantier. Après, on a lessivé puis rincé les murs. Certains élèves ont passé la première couche d’impression. Les autres ont passé l’enduit pour lisser les murs. D’autres ont poncé les portes. On a ensuite passé la deuxième couche d’impression et d’enduit.

Première couche de finition :Certains élèves ont commencé à peindre certains murs et les plinthes. Les autres ont poncé les murs enduits.

Deuxième couche de finition :

Pendant que certains élèves passaient la 2ème couche de finition, les autres ont commencé à poser le papier peint.

Il a fallu appliquer une 3ème couche de finition sur un grand mur car il y avait encore quelques manques. Pendant ce temps, certains élèves ont peint les motifs sur les murs (cercles) : 2 couches pour chaque cercle.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est image-11.png.

Nettoyage-Rangement :

Pour que le chantier soit rendu proprement au client, on range et on nettoie.

La Formation au travail en hauteur des peintres

Les élèves de la section Peintre Applicateur de Revêtements de deuxième année ont pu suivre une formation sur le travail en hauteur, incluant le montage et le démontage d’un échafaudage fixe, de façade. Cette formation, incluse dans le référentiel des peintres, a permis au groupe de travailler plusieurs compétences de leur métier mais aussi du vivre ensemble :
la communication, l’entraide, l’écoute. Rappelons que les différents éléments d’un échafaudage sont imposants tant par leur poids que par leur taille. Mais cela n’a pas eu raison des 2 jeunes filles de la section qui ont su prendre les choses en main pendant ces 2 jours.

Bonne humeur, sérieux, éclats de rire ou éclats de voix, sont les maîtres mots de ce stage dont les élèves de la section sont revenus grandis !!

Mais qui est Le Corbusier ?

Le saviez-vous ?

De son vrai nom Charles-Édouard Jeanneret-Gris, Le Corbusier nait en 1887.

Homme aux multiples talents (urbaniste, sculpteur, peintre, designer, écrivain, architecte), il a travaillé sur des projets à l’échelle mondiale.

Tout au long de sa vie, Le Corbusier voyage pour acquérir de nouvelles techniques et parfaire ses connaissances en s’inspirant des pays visités. C’est au cours de ses voyages qu’il trouvera l’inspiration pour les éléments artistiques, architecturaux et urbains qui constitueront la base de son œuvre.

Représentant du mouvement moderne, il y introduit de nouvelles idées comme le fonctionnalisme, le purisme et le lien entre nature et architecture. Pour Le Corbusier, une architecture moderne se définit en cinq points : les pilotis, la fenêtre-bandeau, le plan libre, la façade libre et le toit-terrasse. Principes qu’il appliquera dans ses réalisations.

Le Corbusier décède le 27 août 1965 à Roquebrune-Cap-Martin, au cours d’une baignade dans la Méditerranée.

Le Corbusier a construit 78 bâtiments dans 11 pays différents et a travaillé sur près de 400 projets architecturaux.

Il est notamment le créateur de la cité Frugès à Pessac. La Cité Frugès est inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO depuis juillet 2016, une contribution exceptionnelle au Mouvement moderne. Lorsqu’ils sont inaugurés en juin 1926, les Quartiers modernes Frugès illustrent de manière incomparable l’approche expérimentale propre aux architectes modernes et la volonté de Le Corbusier de transgresser les conventions et les savoir-faire de son époque.

La valeur de l’œuvre patrimoniale de Le Corbusier réside dans le fait qu’il s’agit d’un patrimoine vivant, dont les édifices ont conservé leur usage originel privé ou public.

Le Corbusier a publié près de 40 livres et a écrit des centaines d’essais, dont certains figurent parmi les textes les plus influents de la pensée culturelle moderne.

Mini Stages

ATTENTION : Il n’est désormais plus possible d’inscrire d’élèves à des mini-stages pour l’année 2022

Les mini-stages se dérouleront du 10 janvier au 08 avril 2022.

Merci de prendre contact avec Mme Barst, Directrice Déléguée aux Formations Professionnelles et technologiques à partir du 15 décembre 2021 afin de définir des dates précises de mini-stages pour les élèves

Etablissement Régional d'Enseignement Adapté