Article de Marion M, 609: les méduses « immortelles ».

Marion, élève de première S nous a trouvé une info insolite. Elle a rédigé ce petit résumé pour nous. Voici son article:

Sur Terre seulement deux types de méduses immortelles ont été découverts : 

  • la Turritopsis dohrnii qui vit en Méditerranée 
  • la Turritopsis nutricula, originaire de la mer des Caraïbes.                               

Cette dernière la Turritopsis nutricula mesurant à peine 5 mm à l’âge adulte est la plus étudiée notamment à cause de sa prolifération. En effet, étant composée essentiellement de cellules souches, elle a la particularité de régénérer l’ensemble de son corps indéfiniment. De plus, elle est aussi capable d’inverser son processus de vieillissement, de façon à passer d’une phase de vie avancée à une phase de vie plus jeune.

Cette méduse pose un problème d’invasion des toutes les mers de la terre car peut se reproduire et étant immortelle, le nombre de ces méduses ne cesse d’augmenter. Des scientifiques ont récemment observé que cette espèce se répand dans toutes les mers du globe. Néanmoins même si cette méduse est biologiquement immortelle, elle peut mourir car elle reste tout de même la proie de prédateurs et peut tomber malade ou encore mourir de faim.

L’étude d’animaux immortels  permet de travailler sur le processus de renouvellement des tissus chez les êtres humains. Ainsi, les recherches réalisées sont un espoir pour la lutte contre la dégénérescence d’organes, le cancer, la vieillesse et la mort. Peut-être même un jour aurons-nous le secret d’une jeunesse et d’une vie éternelle?

Marion M, 609