Les organes dont le corps humain peut se passer (Ismael et Juliette)

La résistance du corps humain est telle que 7 organes pourraient être partiellement ou totalement retirés sans (trop) l’affecter.

Certains organes sont très exposés aux traumatismes ou affectés lors de maladies et il est alors nécessaire de les enlever, partiellement ou totalement.

 

  • La rate : lieu de stockage des globules rouges, blancs et des plaquettes. Très exposée aux traumatismes abdominaux, elle peut être retirée à la suite d’un accident. Sa fonction est alors assurée par le foie et d’autres tissus lymphoïdes.
  • L’estomac assure la digestion mécanique et chimique, l’absorption et des fonctions de sécrétion. S’il doit être retiré, les chirurgiens relient l’œsophage directement à l’intestin grêle. Les patients sont alors alimentés normalement, avec une supplémentation en vitamines.
  • Les organes reproducteurs : les organes primaires sont doubles, et il est toujours possible d’avoir un enfant avec une seule testicule ou un seul ovaire. L’utérus peut être retiré chez les femmes, et il semblerait que l’ablation des deux testicules prolonge l’espérance de vie des hommes.
  • Le côlon : c’est le lieu de la réabsorption d’eau et de la compaction des matières fécales. Le transit intestinal est affecté par l’ablation de tout ou partie de cet organe, mais un régime alimentaire adapté peut permettre de vivre correctement.
  • La vésicule bilaire : stockage de la bile impliquée dans la dégradation des graisses lors de la digestion. Sujette aux calculs, liés à un fort taux de cholestérol.
  • L’appendice : retirée chez de nombreux patients atteints de l’appendicite, dont la vie n’est aucunement affectée par cette ablation.
  • Les reins : au nombre de deux, ils filtrent le sang. S’il est possible de vivre avec un seul rein, la mise en place d’une dialyse est nécessaire si les deux reins doivent être retirés. La dialyse est un processus lourd et invasif qui altère la qualité et l’espérance de vie.

 

 

SOURCE : http://eduscol.education.fr/sv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*