Nov 04

« La Bande Mouchetée » Arthur Conan Doyle

Toujours dans le registre policier des Sherlock Holmes de Arthur Conan Doyle ( aller  voir précédent article sur  le  roman « Une étude en rouge »), je vous présente à présent une nouvelle.

En effet si l’on trouve les romans trop longs, la nouvelle est une excellente alternative pour pouvoir tout de même lire des histoires ( policières ou autres).

« La bande mouchetée », ou « Le ruban moucheté » selon les traductions, est une nouvelle  sortie pour la première fois en février 1892 dans la revue britannique « Strand Magazine »

Résumé:

À l’aube d’un matin d’avril 1883, Watson est réveillé par Holmes qui attend une nouvelle cliente. Arrivant dans le salon du 221B Baker Street, les deux hommes y rencontrent la jeune Helen Stoner, venue consulter Sherlock Holmes à propos d’événements étranges survenus à Stoke Moran.

Deux ans avant le récit d’Helen Stoner, sa sœur Julia est morte au manoir dans d’étranges circonstances peu de temps avant son mariage. Le soir du drame, Julia était venue parler avec Helen dans la chambre de cette dernière, et avait évoqué son impression d’avoir entendu un sifflement prolongé au cours des dernières nuits, ce qui étonne Helen. En repartant dans sa chambre, Julia a fermé comme chaque nuit ses volets et sa porte à clé de l’intérieur. Or en pleine nuit, Julia a soudainement poussé un effroyable cri de terreur, faisant immédiatement sortir Helen de sa chambre. Julia a ouvert sa porte pour sortir de sa chambre en titubant, s’exclamant à l’adresse de sa sœur « C’était la bande  ! La bande mouchetée »

Deux ans après cette tragédie inexpliquée, Helen compte se marier avec un certain Percy Armitage, et vivre loin du manoir du docteur Roylott (son beau-père). Deux jours avant le récit, des travaux ont été entrepris dans le manoir, obligeant Helen à dormir dans l’ancienne chambre de Julia. Or, la veille, Helen a distinctement entendu le sifflement nocturne décrit par sa sœur au soir de sa mort. Pressentant un danger, Helen est immédiatement partie à Londres pour y trouver Holmes et lui demander d’éclaircir l’affaire.

Dans l’édition « Librio », elle est traduite par Lucien Maricourt et  est regroupée avec plusieurs nouvelles telles que « l’escarboucle Bleue », « Les cinq pépins d’orange » et « L’association des Hommes Roux ». Le livre comporte 95 pages et est toujours au prix de 2 euros.  Cliquer ici

Avis Personnel:

C’est pour moi la meilleure de toutes les nouvelles sur Sherlock Holmes, car elle contient tous les éléments pour passer un bon moment, en effet son mystère est encore plus prenant  que dans les autres nouvelles, ce qui la rend exceptionnelle à mes yeux.

Ne pas oublier une chose cependant:

« C’est une erreur de confondre l’étrangeté avec le mystère. »

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*