Oct 29

Street art au Didam : dans l’œil de Martha Cooper.

La photographe Martha Cooper est née à Baltimore en 1942. En 1980 elle décide de se concentrer seulement à photographier le milieu du Hip Hop et du graffiti à New-York. En 1984, avec Henri Chalfrant, elle publie un livre qui s’intitule « Subway Art » qui retrace l’histoire du graffiti. Si son livre est en réédition c’est car elle reste le véritable témoin de l’émergence de ces cultures.

Du 22 septembre au 28 octobre est présentée au Didam Bayonne l’exposition :  » Martha Cooper, shooting à révolution. »

L’exposition retrace la naissance du graffiti et l’avènement du Street art, tout en s’intéressant à la jeune génération. Elle présente grâce à ses photos des clichés anciens ou d’actualité tous représentant des commandes ou des œuvres illégales, qu’elle a photographié à travers le monde entier. Dans une des salles, elle propose en collaboration avec la photographe Ninja K de suivre un groupe berlinois à travers leurs œuvres dans les tunnels, sur les toits ou dans les rues.

Je vous invite donc à aller découvrir les œuvres de Martha Cooper plus belles et authentiques les unes que les autres.

Maeva.L

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*