Mai 18

Dr Folamour

source : flickr

Dr Folamour ou : comment j’ai appris à ne plus m’en faire (en anglais : Dr Strangelove or : How I learned to stop worrying and love the bomb) est une comédie militaire et satirique crée par le réalisateur à succès Stanley Kubrick en 1964. Il s’est inspiré du thriller 120 minutes pour sauver le monde écrit par Peter George.

En pleine guerre froide, le général de l’Armée de l’air américaine Jack Ripper, devenu fou, décide d’envoyer ses 42 avions B-58 munis de bombes atomiques frapper l’URSS. Il coupe sa base de tout contact avec l’extérieur, donc les avions ne peuvent pas être rappelés par le Pentagone. C’est la crise : l’URSS déclare que si elle est touchée, l’holocauste nucléaire sera automatiquement déclenché  grâce à une arme secrète. Main dans la main, les deux ennemis jurés vont s’allier et tenter de stopper les B-58 et arrêter Ripper à tout prix, non sans l’aide du mystérieux Dr Folamour. Y parviendront-ils ? Je vous laisse découvrir cette comédie mordante qui m’a beaucoup plu.

Mai 18

La lutte des classes

source : photo gazette Atalante

Film réalisé par Michel Leclerc et sorti le 3 avril 2019.

Nous suivons l’histoire du jeune Corentin alias « Coco ». Ses parents, Sofia, une brillante avocate d’origine maghrébine et Paul un batteur professionnel, luttent chaque jour pour que leur fils soit épanoui. Inscrit à l’école primaire du quartier Jean Jaurès, il mène une vie simple. Jusqu’au jour où les parents de son meilleur ami décident d’inscrire leur fils à l’école privée Saint Benoit à cause des dégradations de l’école Jean Jaurès. C’est alors que débute la lutte des classes, dans laquelle Paul et Sofia donnent corps et âmes pour en sortir leur fils. Corentin se sent seul, il ne veut plus aller à l’école, ses parents s’inquiètent. Coco commence alors à fréquenter les mauvaises personnes, notamment certains garçons qui l’incitent à se convertir à telle ou telle religion et qui le menacent s’il n’obtempère pas. Va t’il parvenir à rejoindre ses amis à Saint Benoit ? Où se laissera-t-il entraîner sur le mauvais chemin ?

Horaires Atalante et BO :http://atalante-cinema.org/la-lutte-des-classes/

Mai 17

Le porte-avions Charles de Gaulle

Le porte avions Charles de Gaulle est le seul porte-avions français. La France est le seul pays avec les États-Unis à disposer d’un bâtiment de combat de surface à propulsion nucléaire. En service depuis, 1994, il est aujourd’hui l’arme de défense opérationnelLE la plus polyvalente de la Marine Nationale en terme de surveillance, avec de multiples radars, des systèmes satellites à la pointe de la technologie militaire, en terme de défense (il dispose de missiles sol-air, grâce au système d’auto-défense SAAM, d’un arsenal d’armes individuelles, d’armes électroniques…) ainsi qu’en terme de mobilité, atteignant une vitesse maximale de 27 nœuds grâce à des propulseurs nucléaires de 83000 chevaux. Depuis sa dernière période d’améliorations courant 2018, il accueille à son bord plus de 30 Rafales, 2 E-2C Hawkeye, des hélicoptères Dauphin et Panther et des hélicoptères de manœuvre (Caïman, Cougar, Caracal et Puma). Son hangar de plus de 40500 mètres carrés lui permet de stocker tous les aéronefs et sa piste longue de 200 mètres permet de catapulter un avion toutes les 30 secondes. Au vu de la longueur de la piste, lors de l’appontage, le rafale dispose d’environ 90 mètres pour passer de 220km/h à 0. Lors de ce dernier, le pilote reçoit une force de 4 à 5 g, c’est à dire 4 à 5 fois son poids. Afin de « ranger » les aéronefs dans le hangar, qui se situe en dessous du pont d’envol, le porte-avions dispose de 2 ascenseurs, capables de porter chacun 1 avion. Il y a également plus d’1 million de pièces de rechange ainsi que 2 bancs d’essai réacteur. Contrairement à une frégate, le CDG dispose de tous les aménagements nécessaires aux 1900 membres d’équipage : un hôpital comptant 2 blocs opératoires , 23 lits, des cabinets de consultation, un laboratoire d’analyses médicales, des équipements radiologiques deux cuisine et un réfectoire, ainsi qu’un entrepôt de 1000 mètres carrés destiné aux vivres. Le bâtiment ne s’amarrant que très rarement (tous les 6 mois, parfois plus), des bâtiments ravitailleurs de la Marine Française sont chargés de ravitailler le CDG en nourriture, carburant, combustibles et autres matières essentielles à la vie des Marins.

Image illustrative de l’article Charles de Gaulle (porte-avions)

Mai 17

Robert Paturel

source : wikipedia

Robert Paturel est un homme remarquable avec une carrière exemplaire. Il est né le 2 aout 1952 ; et à 24 ans il est champion de France poids moyen et il enchaîne les victoires. Il devient même vainqueur de la coupe d’Europe en 1984. Son palmarès s’élève à 103 combats avec 88 victoires, 11 défaites et 4 matchs nuls.

Mai 17

Skam France

source : wikipedia

Skam France est une série française diffusé sur France.tv slash

depuis février 2018. L’histoire suit le quotidien de lycéen avec des problèmes de la vie moderne mais aussi un thème particulier. Chaque saison suit la vie d’un lycéen, il y en a actuellement 4 saisons. Cependant, on retrouve souvent des personnes qu’ils soient principaux ou simplement récurrents. Tout au long de la semaine, des séquences de deux à huit minutes sont publiées sur internet, le même jour et à la même heure que dans la fiction, ce qui donne un épisode complet à la fin de la semaine. Il est possible de suivre l’histoire ne temps réel sur l’instagram des personnages.

Cette série est particulièrement originale et ouvre des esprit et permet ainsi la tolérance sur les thèmes abordés.

Mai 17

Les Audacieuses

source : photo couverture

Cette année, la classe de 2nd01 a réalisé un livre de bande dessinée accompagnée par notre documentaliste madame Pastor et notre professeur de français madame Achour. Ce projet a duré environ trois mois. Nous nous sommes inspirés de la bande dessinée Les Culottés de Pénélope Bagieu qui présente des femmes exceptionnelles mais peu connues du grand public comme Peggy Guggenheim. Toutes les bandes dessinées sont faites à la main et sont affichées au CDI. Le livre les contenant sera disponible dans environ deux, trois semaines. N’hésitez pas à aller y jeter un œil et de nous donner votre avis.

Mai 16

No, de Pablo Larraín

No (bande-annonce ici) est un film chilien réalisé par Pablo Larraín en 2012. Il est diffusé en espagnol, avec une caméra imitant le format et la résolution des cassettes VHS, et en y intégrant des passages d’époque.

Il traite de la destitution du dictateur Pinochet, possédant les pleins pouvoirs durant les années 80, au Chili. Le dictateur organise donc un référendum pour assurer sa réélection. Tout au long du film, nous suivons le combat de René Saavedra, un jeune publicitaire engagé incarné par Gael García Bernal. Ses moyens sont fortement limités, mais il va miser sur une méthode innovante : dire ce que les gens pourraient avoir (la joie et la liberté), au lieu de ce qu’ils subissent déjà.

Nous avons aimé ce film, les points que nous retiendrons principalement sont le jeu de l’acteur, qui a vécu à cette époque étant plus jeune, et est donc bien plus intégré dans la peau du personnage, mais aussi le déroulement de l’histoire. Ce film est lent au début, mais le rythme s’accélère vers le dénouement. Il retransmet bien les faits, sans en être pour autant ennuyant.

Alexandre et Mathias.

Mai 16

ZAÏ ZAÏ ZAÏ ZAÏ, de Fabcaro

ZAÏ ZAÏ ZAÏ ZAÏ est une bande dessiné de Fabcaro racontant les péripéties d’un auteur de bandes dessinées. Un beau jour, en passant à la caisse d’un supermarché, il se rend compte qu’il n’a pas sa carte de fidélité, et là c’est le drame. Le vigile menace de faire une roulade arrière après que notre héros, pris de panique , ait menacé la caissière avec un légume… Il parvient finalement à s’enfuir et c’est le début d’une course poursuite où le héros sera mis au ban de la société.

C’est une histoire très burlesque et très humoristique que je vous conseille fortement.

L’album est disponible au CDI

Mai 16

Je ne suis pas un singe, Olivier Dacourt

Je ne suis pas un singe est un documentaire sportif à propos du racisme dans le football. C’est un reportage présenté par Olivier Dacourt (ancien joueur de football) qui essaye de comprendre pourquoi  le racisme se répand dans le foot au travers d’ interviews de joueurs, de dirigeants, de présidents, de supporters ou bien d’arbitres. Diffusé le 01/02/2019 sur Canal+ ( disponible en replay), il retrace les différents cas de joueurs insultés ou frappés par le racisme dans les stades de football.

Tout d’abord, depuis une quarantaine d’années, les actes racistes dans le foot sont nombreux, certains pays comme l’Italie se distinguant particulièrement par des faits racistes (insultes, cris de singes,…). Cela occasionne des gestes marquants dans l’histoire du football comme les bananes jetées sur un joueur de Barcelone qu’ il va manger par la suite.

   Pour comprendre comment les joueurs vivent ces moments, Olivier Dacourt fait témoigner de grandes stars telles Samuel Eto’o, Mario Baloteli, Patrick Umtiti ou bien encore Patrick Vieira.

En regardant ce reportage, nous étions impressionnés par l’envers du décor du football en découvrant ces divers faits racistes causés par le public et les supporters.

Résultat de recherche d'images pour "je ne suis pas un singe"

François, Clément!

Mai 16

LION

Lion est un film de Garth Davis datant de 2017. Il raconte une histoire vraie: celle d’un enfant de 5 ans, Saroo se retrouvant seul perdu dans une gare en Inde par à la recherche de sa famille. Il doit apprendre à vivre seul dans la ville de Calcutta pendant des mois. Il est recueilli dans un orphelinat puis adopté par une famille australienne. 25 ans plus tard, il pense à son enfance en Inde avec les peu de souvenirs qu’il lui reste. Avec Google Earth il trouve une photo satellite de son village et part pour savoir si sa vraie famille est toujours vivante…

J’ai beaucoup aimée ce film car il est très poignant et émouvant. Cela est encore plus extraordinaire car c’est une histoire vraie qui mélange l’histoire de ses origines, de son enfance difficile et de sa famille adoptive.

Noémie F.