Finale départementale du Challenge robotique 2022

La finale du challenge robotique 2022 s’est déroulée vendredi 20 mai 2022 de 9h à 15h30 au LPO Albert Claveille.

Cent collégiens venus d’une dizaine d’établissements, répartis en 18 équipes se sont affrontés autour de 5 épreuves autour de la Robotique.

Cette opération permet de valoriser les filières technologiques et scientifiques, y compris auprès des filles.

Nos élèves de 3ème n’ont pas démérité et se sont classés dans le Top Ten, à la 6ème et 9ème place.

Félicitions à Maël, Célia, Emma C, Enzo, Jérémy, Noah D, Moïra et Jules de 3ème Bora et à Quentin, Simon, Alexander, Olivier, Emma D, Nawel et Thibault de 3ème Tramontane.

Spectacle « Warren »

Mardi 10 mai, les classes de 6ème et de 5ème ont assisté au spectacle « Warren » mis en scène et interprété par la Compagnie Moi Non Plus,suivi d’un bord de scène où les élèves ont pu échangé avec les comédiens.

Les élèves ont découvert Warren, qui le jour de ses 8 ans, a décidé de ne plus grandir mais face aux aléas de la vie, celui-ci s’est pris au jeu et a fini par devenir un jeune adulte au décès de sa grand-mère.

Ce spectacle vivant, poétique,musical et drôle a été très apprécié par nos jeunes élèves. Ils ont découvert un jeune garçon Warren, qui comme eux, adolescent, est bouleversé par ses émotions et s’interroge sur le monde qui l’entoure et ses origines .

Ce spectacle leur a été offert par la Communauté de Communes Isle Loue Auvézère en Périgord.

Cérémonie du 8 mai 45

Ce 8 mai 2022, les élèves du collège Plaisance étaient invités à participer à la commémoration de la fin de la seconde guerre mondiale en présence des autorités civiles et militaires et des porte-drapeaux. Afin de maintenir vivante la flamme du souvenir et de concrétiser le projet pluridisciplinaire « Souviens-toi », travail de mémoire accompli au collège depuis plusieurs années porté par des enseignants engagés dans le devoir de mémoire, M BOULANGER, maire de la commune, a remis en propre un drapeau, fièrement porté par Thomas BOUDY, élève de 3ème.

Ensuite les élèves ont contribué à la cérémonie républicaine en lisant deux textes : l’un rendant hommage aux cinq victimes lanouaillaises du massacre du Pont-Laveyras : Albert Brun, Jean Gardes, Herman Gelberger, Raymond Granger, Albert Peyramaure, suivi du poème « Liberté » de Paul ELUARD.

Texte en hommage des jeunes du Pont Lasveyras, lu par Aubin, Jules et Tiphaine
Liberté, poème de Paul ELUARD, lu par Suwanee et Lola

Soulignons la participation de nos élèves, qui est une étape importante de leur Parcours Citoyen. Merci donc à Alexiane, Aubin, Jules, Thiphaine, Suwanee, Lola, Quentin, Olivier et Lorick.

Cordées de la réussite : Lycée Claveille

Dans le cadre des cordées de la réussite, jeudi matin, les deux classes de 4ème ont visité le Lycée Albert CLAVEILLE de Périgueux.

Une « Cordée de la réussite » repose sur le partenariat entre
une « tête de cordée » : le Lycée Albert CLAVEILLE de Périgueux et
et des établissements dits « encordés » : le collège Plaisance ayant pour objectif : de donner à chacun les moyens de sa réussite dans la construction de son parcours, que ce soit vers la poursuite d’études ou l’insertion professionnelle.

Visite de l’établissement, plus particulièrement les formations BTS

Puis découverte de l’exposition interactive « les métiers de l’industrie » réalisée par Cap Métiers Nouvelle Aquitaine afin de sensibiliser les jeunes à travers différents outils aux métiers de l’industrie : soudeur, designer industriel, ajusteur monteur ou encore technicien en maintenance industrielle… Rendez-vous l’an prochain pour la suite

« RECUPART » avec Joaquím Riera

Dans le cadre d’un projet en lien avec le développement durable (E3D), l’art plastique et l’espagnol, les élèves du niveau 5ème ont participé à un atelier de création artistique le mardi 12 avril au matin au collège Plaisance

Cet atelier était animé par l’artiste peintre-sculpteur espagnol,
Joaquím RIERA et des membres de l’association ¡Estupendo!.

En effet, Mme ROUBINET, professeur d’espagnol, a proposé cet atelier
dans le cadre du programme cinéspañol, destiné plus largement à la
diffusion et au partage de la culture ibérique. Les élèves ont dû s’exprimer en espagnol pour se faire aider dans la réalisation de leur œuvre.

Joaquím Riera est né et vit en Espagne. Bien connu en tant que designer et illustrateur, il s’est lancé depuis 2012 dans l’aventure du « RECUPERART« . Il récupère  toutes sortes de matériaux devenus déchets et qui envahissent notre planète puis  les recycle  pour créer des tableaux-paysages  en trois dimensions au gré de son imagination, ou encore des sculptures.

Chaque classe a pu ainsi réaliser son tableau représentant son environnement à partir de bouchons, briques de lait et carton ondulé. Nous pourrons prochainement les découvrir sur les murs du collège.

5ème Zéphyr
5ème Albe

Résistance : découverte du maquis

Ayant un lieu de mémoire près de l’établissement : le moulin de la Résistance et de la Mémoire du Pont Lasveyras, où a eu lieu la tragédie du 16 février 44 , il va de soi que notre établissement était prédisposé à recevoir une action particulière quant au devoir de mémoire des conflits du XXe siècle.

Depuis de nombreuses années, une action est menée annuellement avec les élèves de troisième, portée par une équipe enseignante investie : M FONTAINE, professeur d’histoire et Mme ROUSSEAU-MAGNE, professeur de français.

Dans un premier temps, en classe, il s’agit d’approfondissements du cours d’histoire du programme de troisième (Génocide arménien de 1915 ; Guerre 1914-1918 ; Seconde Guerre mondiale, à travers en particulier le Front Est, la Résistance, la Libération et la Shoah ; Guerre d’Algérie..).

D’autre part, les associations d’anciens combattants et les élus locaux sont contactés et invités à participer à des actions communes. Le collège est ainsi souvent présent aux commémorations nationales de l’Armistice du 11 novembre ou de la Victoire du 8 mai.

Lundi 11 mars, les deux classes de 3ème ont pu ainsi en première partie rencontrer Jean-Claude Bellarbre, ancien enseignant d’histoire, membre « chercheur » de l’AFAV (Amicale des familles et amis des victimes du Pont Laveyras) pour aborder la Résistance et le maquis.

Ensuite, les élèves ont assisté à la représentation théâtrale « Maquis, l’ardeur des jours heureux », pièce écrite et mise en scène par la compagnie du Sûr Saut, spectacle offert par le

Cette compagnie a été créée en 2011 à Bordeaux autour d’un spectacle universitaire sur la première guerre mondiale, s’appuyant sur des témoignages, des documentaires et travaux historiques.

On suit deux personnages différents, qui ne se seraient jamais croisés avant la guerre et qui vont au fond des bois traversés saisons et drames. Ces valeurs de résistance rêvent bientôt d’une traduction politique. Alors, on s’imagine ce que l’on fera tous ensemble, après, pour que l’on ait plus besoin de se cacher, se dénoncer, avoir peur…

Ces actions liées au devoir de mémoire permettent à nos élèves de renforcer leurs compétences historiques et leur culture générale, mais aussi leurs compétences civiques, notamment par rapport au devoir de défense et à l’adhésion aux valeurs et aux principes de la République françaises. Les élèves peuvent ainsi mieux aborder l’épreuve du brevet (programme d’histoire, oral du brevet avec le parcours citoyen ou le parcours culturel), mais aussi le lycée et même leur future vie de citoyen.

Atelier Théâtre d’objets

Vendredi 8 avril Laurent EYLLIER, metteur en scène et comédien de la Compagnie Moi non plus, a animé un atelier théâtre dans la classe de 5ème Albe, dans le cadre d’une initiation avant que la classe découvre le spectacle WARREN, le 10 mai prochain.

Chaque élève devait amener un objet ancien afin de travailler autour du théâtre d’objets. En effet, comme nous l’a rappelé Laurent EYLLIER : « – chaque enfant a joué une fois dans sa vie au théâtre d’objets. Il a transformé une table en cabane o u bien une boite à chaussures en voiture. Chaque objet raconte une histoire et plus il est ancien, plus il a de choses à confier. »

C’est enthousiastes et volontaires, que chaque élève a participé à chacun des exercices proposés, laissant libre cours à son imagination afin de déconstruire son rapport à l’objet pour ne retenir que l’essentiel de celui-ci par la matière, l’image, la couleur ou la forme qu’il représente.

Une journée à l’IUT

Dans le cadre des cordées de la réussite, les deux classes de 4ème et 4 élèves volontaires de 3ème ont pu découvrir l’univers étudiant de l’IUT de Périgueux.

Le matin, accueil et prise en charge par les étudiants en 1ère année Carrières sociales , département villes et territoires durables sous forme de parrainage afin d’échanger entre collégiens et étudiants, suivi par une plénière pour présenter l’IUT et ses formations. Déjeuner au restau U avec les étudiants. L’après-midi, visite guidée de l’IUT : médiathèque, la halle technologique et l’IFMS.

Ce fut une journée riche de rencontres, d’échanges et la découverte d’études post-bac à l’ IUT.

Présentation du lycée Girault de Borneil aux 3èmes

Jana VAN MIL et Daisy INNELL, anciennes élèves, sont venues parler de la Seconde GT et de leur vie lycéenne ce jeudi 24 mars.  Elles étaient accompagnées de Mme VIDAL, Mme MARLY et M. BACHELLERIE, qui ont présenté également le lycée Giraut de Borneil.

« Notre ambition est d’accompagner les jeunes dans le « métier » de lycéens en leur proposant un parcours vers le Baccalauréat et la construction d’un projet de formation post-bac. » dixit les professeurs.

Des options telles que Science et laboratoire ou EPS ( course d’orientation, préparation physique ou wakeboard) sont proposées.

Atelier Fresque du climat

Mardi 22 mars, les 48 élèves de 6ème du collège ont participé à la construction d’une grande fresque papier (2,5 m x 1,2 m) expliquant les causes du réchauffement climatique et ses conséquences. Cette activité était proposée et encadrée par Mme TRIBOULET et M MATHIVET, membres du Conseil départemental Dordogne-Périgord , Direction de l’Environnement et du Développement Durable, Service de l’Aménagement de l’Espace et de la Transition Énergétique.

Nos élèves ont travaillé par groupes de 5 à 6, chaque groupe réalisant sa propre fresque.

Mme TRIBOULET et M MATHIVET ont donné à chaque groupe tout un lot de cartes illustrées d’une photo (canicules par exemple) avec, au dos, une explication.

Les élèves se sont donc approprié les notions de gaz à effet de serre, dérèglement du cycle de l’eau, cyclones, … et, avec l’aide des adultes présents, ont construit une grande fresque illustrée reliant les différentes cartes : des causes du réchauffement climatique aux conséquences, fresque qu’ils ont ensuite décorée.

Enfin, Madame TRIBOULET et Monsieur MATHIVET ont organisé un débat sur les solutions que chacun, à son échelle (leur collège), pouvait mettre en œuvre pour minimiser son impact sur l’environnement et ont encouragé les élèves dans leurs démarches : s’informer, informer les camarades de classe pour sensibiliser à l’environnement.

Les fresques réalisées par chaque classe seront affichées dans le hall d’entrée du collège.