Archives de l’auteur : annefrank24

Rencontre avec Arthur Ténor

A l’occasion de Livre en fête, le salon du livre de Champcevinel, l’auteur de littérature jeunesse Arthur Ténor a rendu visite aux élèves de 6B et 6R qui ont découvert son œuvre ainsi que celle d’autres auteurs du salon, tout au long de l’année. Retour en image sur cette fort sympathique rencontre !

A la manière de Rebecca Dautremer

En décembre, les 6R et les 6B ont vu au cinéma le film « Kerity, la maison des contes », un film d’animation pour lequel Rebecca Dautremer avait réalisé les décors. Ils ont aussi visité l’exposition Rebecca Dautremer que Périgueux a eu la chance d’accueillir (voir notre article sur la sortie).

Tout cela, leur a donné des idées et ils ont eux aussi inventé des personnages, des décors et une histoire en commun à tous. Pour la découvrir, visitez l’immeuble de la 6e Bleu en cliquant ici et celui de la 6e Rouge en cliquant là.

 

Deux sportives au collège

Photo FB Tennis de table AL Coulounieix

Nous avons interviewé deux élèves du collège qui pratiquent deux sports originaux (tennis de table et boxe anglaise) et à un haut niveau, en Dordogne.

Pour en savoir plus, écoutez leur interview ci-dessous :

Pour le club média : Eloïse (questions) et Joana (questions et interview)

Atelier percussions

L’atelier percussions du collège, qui est animé toutes les semaines par Madame Dejoie, a participé à la rencontre musicale des chorales de Dordogne qui a eu lieu le 31 mai. Cette année, les choristes ont interprété des chansons issues des répertoires précédemment abordés lors du spectacle « Florilège en choeur ».

Vous pouvez en écouter un extrait sur le site : https://blogpeda.ac-bordeaux.fr/collegecloschassaing/2022/06/12/rencontres-musicales/

Champions !

L’équipe UNSS de futsal du Collège est championne de France !!! Le groupe composé des footballeurs de 3e Verte a remporté la finale du championnat de France à Toulouse. C’est une victoire historique ! Félicitations aux jeunes sportifs et à leurs encadrants.

Retour sur les jours qui ont précédé la victoire :

Mardi 31/05 : Après une première journée passée dans les mini-bus et une soirée à  l’hôtel (pas si calme que ça), nous avons

débuté la compétition ce matin contre le collège d’Epinal. Après avoir été menés 3-1, nous avons réussi à égaliser à 5 secondes de la fin du match.

Lors du 2ème match de la journée,

contre le collège Jean Moulin de Gacé (académie de Caen), nous avons gagné 6-3. Le match de demain matin sera décisif pour la qualification en 1/4 de finale. L’après-midi s’est terminée paisiblement autour de la table de ping-pong.

Mercredi 01/06 : Encore un match nul aujourd’hui 5-5, mais nous sommes qualifiés pou

r les 1/4 de finale cet après-midi à 16h.

Encore une victoire cet après-midi, 6-4 après un début de match difficile. On joue demain matin la 1/2 finale à 8h. Ce soir on fait une visite de la ville en bus à toit panoramique. Ensuite au lit tôt, pour récupérer, les organismes commencent à être fatigués.

Jeudi 02/05 : On est en finale! 😃 Victoire 4 à 2 en demi-finale.

On joue la finale contre le collège Joseph Bedier du Grand-Serre, académie de Grenoble, à 14h15.

15h09 : ON EST CHAMPION !

 

Finale du challenge robotique

Les équipes du collège n’ont malheureusement pas gagné et terminent aux 12ème et 15ème places. Mais selon le jury (et selon la presse), ils ont présenté les deux plus beaux plateaux ! Comme en témoignent les photos.

De ce fait, nous avons eu l’honneur de recevoir une journaliste de Sud ouest qui a écrit un article paru en version numérique.
Très belle journée en tous cas, les participants étaient ravis.

Bravo aux élèves impliqués et à leur professeur de technologie, Monsieur Mangin !

Les métiers du quartier

Les élèves du dispositif ULIS ont poursuivi leur grande enquête sur les métiers.

Après les métiers du collège (voir notre article publié en décembre), ils sont allés à la rencontre de professionnels qui travaillent dans le quartier du collège : une coiffeuse, un gérant d’hôtel, une fleuriste et épicier. Tous ont très gentiment répondu à leurs questions.

 

 

 

 

 

 

 

Semaine olympique et paralympique au collège

Eliote et Joana ont interrogé Lucas qui organise l’événement au collège, du 7 au 12 mars.

Plusieurs ateliers de découverte de sports olympiques seront proposés aux élèves.

Pour en savoir plus, écoutez l’interview.

Eliote pour le club média

Rencontre avec un écrivain

Le 20 janvier notre classe (4eV) a rencontré au collège l’écrivain Éric Pessan, qui est venu de Nantes où il habite. Pour préparer cette rencontre, nous avons lu et commenté plusieurs de ses livres comme Dans la forêt de Hokkaïdo et Tenir debout dans la nuit.

Eric Pessan, à gauche, sur scène après la représentation de « Peppleboy »

Nous sommes aussi allés voir en décembre, comme toutes les autres classes de 4e du collège, une pièce de théâtre qu’il a écrite et qui était mise en scène par la compagnie Lazzi Zanni : Peppleboy (le garçon dur comme la pierre). Le jour J, sept élèves étaient malheureusement absents, mais les présents ont pu lui poser les questions que nous avions préparées.

Éric Pessan est un homme de 52 ans, grand, aux cheveux blanc-gris avec un début de calvitie. Il a des sourcils épais, des yeux marron et porte des lunettes. Il a une voix plutôt grave.

Nous avons remarqué qu’il bouge beaucoup, il a du mal à se poser : il marche pour réfléchir à ce qu’il va dire et il parle avec les mains. Il aimait bien nous expliquer avec des gestes ou des dessins (car il dessine à ses temps perdus).

Il se tenait droit et parlait de façon calme avec un rythme posé. Il était gentil, à l’écoute. Ouvert et très à l’aise, il répondait facilement à nos questions. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il avait parfois un langage assez familier. Il parlait de façon humoristique aussi des fois.

Quand nous lui posions une question, il répondait de manière claire et détaillée, il expliquait bien et pour se faire comprendre, il cherchait des exemples. Il faisait souvent le lien avec une question précédente en revenant vers l’élève qui l’avait posée. Cette rencontre était intéressante et constructive, très inspirante.

Nous n’allons pas vous rapporter tout ce qu’Éric Pessan nous a dit pendant les deux heures qu’a duré son intervention ; nous avons sélectionné trois choses qui ont marqué la classe.

Tout d’abord, il nous a expliqué comment il travaille, le déroulement de ses journées. Il n’écrit pas plus de quatre heures par jour, après il a de multiples activités : il dessine, il se promène, il regarde et écoute les gens, il lit… En effet c’est ainsi qu’il trouve ses idées : il s’inspire de faits réels, de ce qui l’entoure. D’autre part, il voyage souvent à l’endroit où son livre va se passer pour être le plus précis possible.

Lorsque nous lui avons demandé combien gagne un écrivain, il nous a répondu sans tabou en dessinant au tableau un schéma très clair représentant le circuit de la publication d’un livre. Il nous a expliqué qu’il touchait peu d’argent : moins d’un euro sur un livre vendu dix euros.

Enfin nous avons été surpris et un peu choqués que ses parents ne l’aient pas soutenu quand il leur a annoncé qu’il voulait devenir écrivain. Ils n’étaient pas d’accord avec lui car ils disaient qu’il ne pourrait pas vivre de cela, mais Éric Pessan l’a fait quand même et c’est vrai que cela a été compliqué (il a envoyé pour la première fois un manuscrit à des éditeurs à dix-huit ans mais il avait trente ans quand son premier livre a été publié), cependant il a persévéré (et à ce jour il a publié cinquante livres).

En conclusion, nous avons beaucoup apprécié cette rencontre car nous avons appris plein de choses et on voit qu’Éric Pessan aime son métier et le partager avec des jeunes.

Les élèves de 4eV et Mme Warlow