Escapade spatio-temporelle

Dans la nuit du 11 au 12 mars nous avons très mal dormi, tellement angoissés de louper le bus et impatients et curieux de découvrir le Futuroscope.

Au petit matin nous avons tous pris la route, direction Poitiers, pour une nouvelle aventure…..

Après 3 h qui nous ont paru longues, nous descendons du bus, saisis par le froid malgré le soleil radieux.

Nous n’avons pas perdu de temps, dès l’entrée dans le parc nous avons profité de l’animation « la Vienne dynamique », ensuite toutes les animations et les films se sont enchainés. Parmi eux, deux nous ont particulièrement interpellés : «  Dans les yeux de Thomas Pesquet » et «  chocs cosmiques »

« Chocs cosmiques » :

Allongés dans des sièges inclinés, des étoiles plein les yeux, nous avons pris notre envol pour l’espace. L’histoire des chocs commence par la création de la Lune, puis la météorite s’écrasant sur la Terre qui serait la cause de la disparition des dinosaures, accompagnée du nuage noire et la pluie de météorites, puis la projection de notre galaxie rencontrant la galaxie d’Andromède, mais pas tout de suite ! Heureusement ce sera dans un avenir très lointain. Cependant il ne faut pas exclure la possibilité d’un choc avec une météorite. Nous apprenons que les scientifiques réfléchissent à des stratégies pour dévier les météorites. On pourrait par exemple utiliser la force d’attraction gravitationnelle en envoyant un engin suffisamment massif pour modifier lentement la route de la météorite ou de l’astéroïde.

« Dans les yeux de Thomas Pesquet » :

Bien installés devant l’écran géant du KinéMAX nous avons pu partager la vie des astronautes dans l’ISS, voir l’intérieur de la station spatiale internationale et suivre les échanges entre Thomas et sa femme.

Parmi les nombreuses expériences scientifiques menées dans la station, c’est la plantation de salade qui nous a le plus amusés et surpris.

La phrase que nous retiendrons : « la vue me fait rêver, mais le corps souffre ! ». En effet les impacts sur le vieillissement de l’organisme lors d’un séjour en dehors de l’atmosphère et en apesanteur sont très conséquents.

Nous avons également aimé l’attraction « l’extraordinaire voyage » dont le titre pourrait résumer la journée que nous avons passée.

Fatigués mais émerveillés, nous avons repris le bus en fin d’après-midi, poussés par la pluie froide et la tempête. De beaux souvenirs cependant, que nous garderons longtemps.

Recommandations de lecture en lien avec les voyages dans l’espace:

« Je n’ai pas dansé depuis longtemps » Hugo Boris

« Le nuage noir » Fred Hoyle

Voyage extraordinaire au Futuroscope
Quelle chance de venir en dehors des vacances scolaires!
Même sous la pluie, c’est beau.
Rencontre insolite….
Cet article a été posté dans Non classé. Mettre en favoris Lien permanent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*