Galette et Galaxie

Nouvelle soirée passionnante à l’ABERA avec repas partagé et galette des rois pour terminer. Nous avons eu une reine, et donc un roi, ce qui a permis à Sébastien Plaisir de rebondir sur la mythologie avec Cassiopée et Céphée, parents d’Andromède. Ces personnages ayant donné leur nom à des constellations, la transition était toute trouvée pour nous expliquer comment se repérer dans le ciel. Grâce au logiciel stellarium avec projection sur grand écran nous avons appris comment passer d’une constellation à une autre en traçant des lignes imaginaires dans le ciel nocturne. La soirée s’est déroulée non pas comme une conférence mais une discussion libre où les questions et interventions des protagonistes s’enchaînaient complètement  naturellement. De nombreux sujets abordés. Par exemple pourquoi voit-on une bande blanche dans le ciel, correspondant à une forte densité d’étoiles, alors qu’ailleurs la densité est moindre. C’est simple: notre galaxie est une galette, et la Terre est la fève. Regarder la voie lactée, c’est regarder vers le bord de la galette : il y a beaucoup de pâte. Regarder à la perpendiculaire, c’est regarder vers le haut de la galette, et là, moins de pâte…

Bref, une soirée bien agréable et bien appréciée par tous.

Un seul regret; la météo, encore capricieuse, qui nous a empêchés de faire une observation du ciel. Un  prochain rendez-vous avec l’ABERA sera programmé pour tenter de déjouer le sort. Affaire à suivre.

Cet article a été posté dans Non classé. Mettre en favoris Lien permanent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*