Compte-rendu de l’atelier « Grande Guerre et EMI »

En 2013, Bruno Vergnes, professeur de français du collège du Vic-Bilh de Lembeye (64) prend l’initiative de faire écrire à ses élèves un roman épistolaire numérique, « Les amis de papier » permettant de reconstituer les échanges de Rosalie et Louis, des personnages imaginaires inspirés d’un poilu de 14-18 et de sa marraine de guerre.

En collaboration avec les collègues de son établissement, il va faire écrire deux classes de 3ème durant dix-huit semaines.

56 lettres ont été inventées au total, quinze photos publiées dont la photo de couverture, trois musiques composées.

L’objectif était d’élaborer une production cent pour cent numérique et donc zéro papier.

L’essentiel du travail a été produit avec des téléphones  portables pour des raisons de facilité.

Si, au départ, le projet était multimédia et numérique, Nicolas élève de 3ème, a souhaité publier une version papier du livre et a engagé le travail de publication d’un ebook (disponible sur Apple store et réseau FNAC).

Ce projet a permis aux élèves d’avoir une autre vision de la guerre, ce qui les a sensibilisés davantage, c’est en tout cas ce que constate Bruno Vergnes lorsqu’il évoque ce projet avec ses anciens élèves.

 

VIDEO
Ce mardi 26 mars, nous avons participé à un atelier animé par Bruno Vergnes professeur de lettres modernes. Le sujet abordé était “ La Grande Guerre et l’Éducation aux Médias et à l’Information”. En 2014, avec 2 classes de 3ème, il a publié un roman constitué de lettres de poilus écrites par les élèves: “Les amis de papier”.

Amandine, Sarah et Maélis

 

clemi

Délégation académique à l'éducation aux médias d'information (Rectorat de Bordeaux)