L’attentat contre le journal Charlie Hebdo

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons :illustration de Pauline Marion

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons
:illustration de Pauline Marion

Nous les élèves du club média nous avons été choqués, tout comme beaucoup d’autres, par l’attentat  terroriste qui s’est produit  le mercredi 7 janvier 2015. Nous avons décidé de vous en dire plus.

Le journal et les journalistes subissaient des menaces depuis plusieurs années car ils publiaient des caricatures qui ne plaisaient pas à tout le monde.

De nombreuses victimes
Jean Cabut, dessinateur, caricaturiste, Georges Wolinski, âgé de 80 ans, dessinateur et caricaturiste, Stéphane Charbonnier, (Charb),dessinateur et caricaturiste directeur de la publication, Bernard Maris,économiste et chroniqueur, Bernard Verlhac , dessinateur et caricaturiste, Philippe Honoré, dessinateur et caricaturiste, Mustapha Ourrad, correcteur, Elsa Cayat chroniqueuse et psychanalyste, Michel Renaud ancien directeur de cabinet du maire de Clermont ainsi que trois policiers et un agent de maintenance.

 Connaissez-vous Charlie Hebdo ?
Charlie Hebdo est un journal hebdomadaire (il ne parait qu’une fois par semaine) le mercredi. Ce journal a été créé en 1970 à Paris, il était diffusé à 45 000 exemplaires au prix de 3,00 euros.

Le directeur de la publication était Charb (Stéphane Charbonnier ) jusqu’au 7 Janvier 2015. Charlie Hebdo est un journal satirique c’est à dire qu ‘il se moque de la société et la tourne en dérision. Dans Charlie Hebdo on publie donc beaucoup de caricatures.

Qu’est-ce qu’une caricature ?
C’est une représentation en dessin ou en peinture, qui exagère les traits du visage ou du corps pour se moquer. Elle est très utilisée par la presse, notamment par Charlie Hebdo qui voulait dénoncer les religions et les partis politiques.

Qu’est-ce que la liberté d’expression ?
C’est une des premières liberté de l’homme définie dans la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen en 1789. Elle consiste à avoir le droit pour toute personne de penser, de dire son opinion et de la communiquer comme elle le souhaite. On doit quand même respecter la loi : ne pas avoir de paroles racistes ou diffamatoires par exemple, ne pas inciter à la guerre ou tenir des propos contre la loi.

Cette opinion peut s’exprimer dans des journaux, des magazines : c’est ce qu’on appelle la liberté de la presse.

Tiphaine, Chloé et Mélanie

 

2 réflexions au sujet de « L’attentat contre le journal Charlie Hebdo »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*