Idées pour l’utilisation de clonezilla

Pour les utilisateurs ou futurs utilisateurs des outils de clonage (Clonezilla ou autres). Quelques idées pour optimiser son temps…

Quelles méthodes pour cloner un ou des postes ?

cloner avec un poste similaire : image complète incluant tous les logiciels : lent. Image parfois lourde 30 à 40Go. Générer l’image sur un répertoire réseau, la vérifier, la restaurer ailleurs prend du temps. Même si on dispose déjà d’une image à jour, pour restaurer un poste, il faut lancer le clonage puis repasser une heure plus tard pour changer le nom du poste et le joindre au domaine. Cela reste intéressant si on restaure des dizaines de postes via PXE.

réinstaller Windows depuis le départ + WPKG : intéressant. Réservé à ceux qui ont l’intégralité des logiciels gérés via WPKG.
Une clé USB on installe Windows, c’est relativement rapide. On repasse, renomme le poste, on le joint au domaine, on installe WPKG-GP (ou utilitaire équivalent). On laisse le poste redémarrer. il installera les logiciels sans nous. Le défaut c’est qu’on est limité par le nombre de clés USB ou de support d’installation Windows.

image minimaliste prête à l’emploi + WPKG : le plus souple et relativement rapide. Réservé à ceux qui ont l’intégralité des logiciels gérés via WPKG.
L’idée est d’avoir une image d’un Windows fraichement installé. Sur cette image, on installe simplement le client scribe et WPKG-GP. On donne un nom explicite au poste comme « petitNouveau » et on créé un profile WPKG sans aucun logiciel pour le « petitNouveau ». (ou des logiciels très générauxs sur le profile)
L’image n’encombre pas les capacités de stockage (elle fait mois de 1Go). On a besoin, au maximum, d’une image par configuration matérielle dans l’établissement.
La restauration de cette image (extrêmement légère) via le réseau prend seulement quelques minutes. On change le nom de la machine et on la joint au domaine. Ce qui demande 10 minutes maximum de présence devant le poste et un seul déplacement.
En quittant la machine on la redémarre et WPKG-GP va installer tous les logiciels correspondant au profile associé au nouveau nom de la machine.

Autre possibilité, on peut avoir cette image sur une clé USB3 pour améliorer le taux de transfert si on a peu de machines à cloner…

Cet article a été posté dans Sauvegarder/restaurer/cloner un poste. Mettre en favoris Lien permanent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*