DRBL Live/Clonezilla : faire l’image d’un poste

Voici comme sauvegarder l’intégralité du système d’un poste pour le restaurer ultérieurement avec DRBL Live (ou clonezilla live)

Lancer une sauvegarde prend 10 à 15 minutes lorsque l’on a l’habitude. La sauvegarde peut durer plusieurs heures, mais vous n’avez pas besoin d’être là.

sauve1

Avant tout il faut avoir en sa possession le CD clonezilla live ou DRBL Live (qui inclut clonezilla et d’autres outils)

Téléchargez le .iso. Gravez le CD (ou transférer le sur USB avec UNetbootin) c’est prêt.

0 : préparez le poste

avant d’en faire l’image il vaut mieux sortir le poste du domaine. (sous windows démarrer/ordinateur/propriétés mettez comme groupe de travail WORKGROUP ou autre…)

Eteignez le poste proprement.

1 : démarrer le poste avec DRBL Live

ou avec Clonezilla live.  Au demarrage choisissez le CD comme support de démarrage. Vous pouvez paramétrer via le Bios mais généralement en appuyant sur F9 (au autre suivant la marque de l’ordinateur) vous accédez à un menu de démarrage ou vous pouvez choisir le média de démarrage.

Important : il faut avoir éteint le poste proprement avant. Si windows a planifié une vérification disque a cause d’un mauvais démarrage ou d’une extinction brutale, cela perturbera la sauvegarde.

si on vous pose des questions, appuyez sur « entrée » pour conserver les options par défaut.

Avancé : vous pouvez démarrer avec l’option to RAM. Ce qui permet de retirer le CD une fois DRBL Live lancé. ( au démarrage allez dans « Other Modes of DRBL Live », choisissez « TO RAM »). L’intégralité du CD est alors recopiée dans la mémoire vive de l’ordinateur. Vous pouvez retirer le CD ce qui évite de le perdre…

2 : lancer un terminal et taper « setxkbmap fr »

pour mettre le clavier en français. Attention le clavier est en anglais donc vous tappez « setxk?qp fr » le m étant sur la touche « ? » et le a au niveau du « q » sur le clavier anglais.

sauve 2

3: Lancer « Clonezilla Live » sur le bureau

une fois démarré appuyez sur « F11 » pour obtenir le plein écran.

Vous sélectionner vos options avec les flèches et entrée.

Choisir :

  • « device-image » : disque vers un fichier image (qui sera stocké sur le serveur scribe)
  • « samba-server » : c’est à dire les partages de fichier windows (dossiers réseau)

sauve3

4 : entrez les données relative à l’emplacement de sauvegarder sur le réseau

saisissez, une saisie par écran:

  • « scribe », comme adresse IP du serveur
  • « winscribe », comme domaine
  • « admin », comme nom du compte (ou tout autre compte)
  • « /perso », comme répertoire (directory)
  • « auto », comme mode de sécurité
  • un écran vous avertit qu’il faut saisir le mot de passe de « admin ». Appuyez sur entrée
  • l’écran devient noir : saisissez le mot de passe de admin (attention VerrNum n’est pas activé par défaut)
  • si tout s’est bien passé vous obtenez un écran comme celui là :

sauve4

j’ai donc 561Go de libre dans l’espace de stockage de l’admin.

5: Paramétrez la sauvegarde

Sélectionnez :

  • « expert », ce qui permet d’éteindre ou redémarrer automatique le poste à la fin. (vous pouvez partir et le poste s’éteindra tout seul)
  • « savedisk », pour sauvegarder l’intégralité du disque dur
  • nommez votre image. Utilisez un nom explicite.
  • sélectionner le disque à sauvegarder. Généralement ce n’est pas difficile il n’y en a qu’un. Sous Linux « sda » désigne le premier disque dur, « sdb » le second, …sauve5
  • laissez les paramètres par défaut sur les écrans suivants en appuyant sur entrée
  • lorsque vous arrivez sur l’écran vous permettant de choisir ce que fera l’ordinateur une fois la sauvegarde terminée choisissez ce qui vous convient. « true », « reboot » ou « poweroff »sauve6

6 : Confirmez

appuyez sur entrée lorsque des message type « press enter to continue » apparaissent.

Vous arrivez alors à un écran de ce type (écriture jaune, désolée la photo est floue). En jaune est écrit ce que vous vous apprêtez à faire. Il faut confirmer en indiquant « y » pour yes. puis entrée.

sauve7

Attention par la suite : pour fabriquer une image, on vous demande de confirmer une seule fois. Mais pour restaurer une sauvegarde (ce qui écrase le contenu du disque) on vous demande 2 confirmations successives. Donc attention de ne pas allez trop vite à cet endroit. Méfier vous en cas de demande de confirmation insistante…

 

7 : La sauvegarde commence : partez faire autre chose

Un écran de ce type apparaît :

sauve8

Cela signifie que la sauvegarde a commencé, vous pouvez partir, il n’y a plus rien à faire.

Remarque : si vous avez choisi « TO RAM » au démarrage et poweroff, enlevez le CD et partez. L’ordinateur s’éteindra tout seul.

8 : Revenez plus tard

En cas de problème, le processus s’interrompt et vous informe. Il demande alors des confirmations pour continuer. Si cela n’est pas le cas, c’est bon. (vous pouvez également consulter les traces dans le répertoire de l’admin ou se trouve l’image)

Il faudra également repasser devant le poste pour le réintégrer au domaine si vous l’aviez sorti avant d’en faire l’image.

Remarque : je laisse un mot demandant à ne pas toucher le poste. Je lance la nuit. Puis je reviens le matin. Essayez de revenir avant les collègues (salle non occupée une matinée dans la semaine) ou de les avertir car un poste sorti du domaine ne permet plus de faire grand chose facilement…

 

Dans le répertoire perso de l’admin

un répertoire a été créé contenant la sauvegarde du poste. Essayez de ne pas conserver trop de sauvegardes au risque de saturer très rapidement le disque

Cet article a été posté dans Sauvegarder/restaurer/cloner un poste. Mettre en favoris Lien permanent.

Une réponse pour DRBL Live/Clonezilla : faire l’image d’un poste

  1. Laty dire:

    C’est enfantin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*